Magazine Finances

NON à l’ordre des planificateurs financiers!

Publié le 06 décembre 2007 par Fabien Major @fabienmajor
C’est en substance ce que dit le mémoire déposé par la Chambre de sécurité financière. Elle encadre déjà les planificateurs et l’AMF au-dessus. Pourquoi donc un autre pallier? J’ajoute que c’est probablement davantage l’IQPF que les planificateurs financiers eux-mêmes qui souhaitent un ordre professionnel en bonne et due forme. Pourquoi aurait-on besoin d’un tel ordre alors qu’une vaste majorité des planificateurs financiers québécois ne font pas de… planification financière et successorale! C’est un secret de polichinelle. Les Desjardins, Banque Nationale, Investors et autres…ont obligé leurs employés à détenir le titre sans jamais avoir l’intention de les faire jouer dans les planifs. Le titre, c’est pour le marketing, pour attirer tante Gilberte… Dans les faits, il n’y pas une caisse ou banque du coin qui va confier une planfication financière d’importance (quelques millions) à son personnel de succursale. Le mot d’ordre; on compile les données et on envoit le tout au complexe Desjardins ou au siège de FBN sur de la Gauchetière. Si l’IQPF avait des couilles, elle obligerait ses planificateurs à faire au moins 10 dossiers de planification (avec référence de clients) pour qu’ils conservent leur titre! Des dentistes pas de patient, des ingénieurs pas de projet et des avocats sans cause… ne forment certainement pas la majorité de leur ordre professionnel, j’en suis certain. Lorsque l’IQPF montrera plus de sérieux, elle aura plus de supporters.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabien Major 12992 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine