Magazine Livres

Le Bibliophile raillé de tous temps

Par Colporteurs

Homme du XVe siècle lisantLe bibliophile n'a pas à être lecteur. L'amour des livres n'est pas nécessairement un amour de la lecture. Cet apparent paradoxe a été évoqué dans un précédent billet ou dans des ouvrages clefs comme celui de Pierre Bayard, Comment parler des livres que l'on n'a pas lus ?. Nous y reviendrons certainement dans un prochain billet. Cette confusion, bibliophile versus anagnophile, a de tous temps entraîné des moqueries à l'égard des amoureux des livres. En voici quelques exemples au fil des siècles.

Dès 1245, Gaultier de Metz, se moque du bibliophile dans son Ymage du monde : Ensi est d'aucuns convoiteus Qui ont les livres precieus Et aornés et bien et bel, Qui n'en regardent fors la pel. Por cou que pau lor samble biaus Tant que le livres est noviaus, Si les gardent aucune fois Por la biauté II fois ou trois Ne plus n'en fait... Lire Le Bibliophile raillé de tous temps


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Colporteurs 48 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine