Magazine High tech

Consommation senior, les nouvelles pistes pour la relance

Publié le 25 mai 2010 par Astucesenior

La consommation et les modes de vie des seniors est actuellement analysée à la loupe. Les seniors pourront-ils relancer l’économie ? La technologie a déjà commencé à lancer des produits dédiés aux seniors : cf. infos technologiques
Le CREDOC* vient de sortir une étude intitulée, « les seniors, une cible délaissée ».

La consommation et les modes de vie des seniors

39% de la population française a de plus de 50 ans, mais leurs dépenses équivalent à plus de 50% de la consommation.

Le marché des seniors en 2010

  • 3/5ème du marché de l’alimentation à domicile
  • 3/5ème du marché de la santé
  • 56% du marché de l’assurance

Le marché des seniors en 2015

  • 58% du marché de l’équipement du foyer
Consommation senior, les nouvelles pistes pour la relance
La consommation et les modes de vie des seniors

Une vie qui pousse à consommer
Les seniors déménagent très fréquemment au moment du départ des enfants. Ils équipent à ce moment leur nouveau foyer et investir dans le décoration et souvent les nouvelles technologies.

Par exemple, dans le domaine des loisirs, les seniors sont

  • 34% des consommateurs de voyages tout compris
  • 22% des services culturels et sportifs
  • 16% des équipements de loisirs
  • 13% de la presse-papeterie

Les 50-60 ans sont consommateurs de technologies de l’information, de la communication et les seniors pourraient consommer beaucoup plus. Le taux d’épargne est le plus fort de toutes les cibles.

Des facteurs positifs pour la consommation senior à venir
L’environnement va beaucoup changer : nous allons travaillé de plus en plus tard et l’augmentation de la durée de vie des hommes et des femmes permettront à des couples de profiter plus longtemps de l’apport de 2 retraites.
Tout cela va permettre aux plus de 50 ans de pouvoir consommer de plus en plus…Actuellement la consommation se réduit avec les années. A 80 ans, un senior vivant chez lui consomme pour 15 252 € chaque année. Et ce n’est pas une question de moyen, le taux d’épargne est de 17% contre 1% pour les moins de 50 ans.

4 profils de consommateurs

Dans les 10 ans à venir, la cible à privilégier sont les 50–70 ans ; et surtout les 70 ans sont des sous-consommateurs, complétement oubliés des marques.
Le CREDOC profile 4 groupes de consommateurs

Les profils de consommateurs seniors
  • Les ménages de seniors actifs : 36%
    - Au moins 1 travaille
    - Leurs parents entrent dans le grand-âge
    - 41% ont encore un enfant à charge
    - Leur taux d’épargne est de 15%
    - Le niveau de consommation le plus important : supérieur à 37000 €
    - Ils dépensent surtout pour les transports et les dépenses sociales : restaurant, communication, habillement…
  • Les jeunes retraités de moins de 70 ans : 26%
    - Le taux d’épargne est de 8%
    - Leur besoin est de créer une nouvelle identité qui n’est plus liée au travail, d’où l’importance des clubs réels ou virtuels
    - Les dépenses sociales importantes sont liées aux vêtements, aux voyages, aux sorties culturelles et au logement
  • Les ménages de retraites âgés en couple : 18%
    - Les ressources sont un peu plus de 32 000 €
    - Le niveau de dépenses devient faible mais le taux d’épargne est de 28%
    - Les dépenses sont liées à la santé et les assurances.
    - L’habillement, les loisirs, la communication, les transports sont des dépenses faibles.
    - Les besoins sont là, mais comme les produits n’existent pas, ils ne dépensent pas : pallier à l’ouïe, la vue, à une baisse de l’autonomie / mobilité et au plaisir (goût/odorat) voilà les produits recherchés
  • Les retraités âgés seuls (20%)
    - Les ressources plus faibles
    - Le taux d’épargne est de 25%
    - Ils dépensent surtout pour le logement et les Services à la personne
    - Ils dépensent moins en santé, en transport, en loisirs, en habillement
Des possibilités pour les entreprises

Le CREDOC met en valeur certains axes de développement.

  • Le secteur alimentaire pour la prévention sans but curatif : cardio-vasculaire, peau, os
  • La santé : des prothèses auditives à améliorer
  • Les loisirs : adapter des objets de sport, les hôtels, les transports
  • Les équipements de la maison
  • Les technologies : l’usage est important chez les seniors de 50 ans, il y a une attente pour le coaching et l’accompagnement
  • L’habillement : les vêtements des seniors sont souvent loin de correspondre à leur goûts…
La France déjà en retard par rapport aux autres pays

Les seniors français consommeront-ils étrangers ? Les premiers produits adaptés viennent des pays suivants et pour une bonne raison, ils ont lancé de vastes programmes nationaux.

  • Allemagne
    Elle a déjà lancé « Age, un facteur économique » pour développer les offres et services pour cette cible.
  • Japon
    Depuis 1994, il existe un cadre réglementaire pour permettre aux seniors de continuer à se déplacer, à vivre dans la société et à consommer. Les produits conçus par les industries doivent y répondre.
  • Corée du Sud
    La mise en place du Senior friendly industry promotion programm a favorisé entre autres la robotique
  • Etats-Unis
    Par exemple, le MIT et les entreprises privées créent des programmes dédiés à cette nouvelle cible de consommateurs.
Articles liés

- La sexualité à tout âge
- La robotique dans ma maison
- en 2050 tous seniors ?

Sources

- Télécharger l’étude CREDOC

*CREDOC : centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Astucesenior 178 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines