Magazine Info Locale

Un blog à découvrir

Publié le 31 mai 2010 par Goure

Nous faisons partie de la CAD (communauté d’agglomération dracénoise) dont Draguignan occupe la place prépondérante eu égard à sa population, la plus importante de la CAD.
Des blogs dracénois et de la proche région dracénoise (Trans-en-Provence , La Motte..) peuvent vous renseigner sur les différents aspects de la CAD et de Draguignan. Voici l’un d’eux appelé “Le carnet dracénois”.

logo.1275304459.jpg

De ce blog, j’ai apprécié les articles relatifs à la CAD et celui sur les indemnités perçues par les élus siégeant à la CAD ( article du 5 décembre ) intitulé “Petites réflexions sur la CAD”.

cad-127x150.1275305031.jpg

“Quelques mois plus tôt, le Blog www.trans-en-provence.net (l’Agora de Trans-en-Provence) se penchait sur les indemnités touchées par les vice-présidents de la CAD (évaluées à l’époque à un peu plus de 1300 euros par mois), cherchant à déterminer si leur montant était justifié. Seize communes composent la communauté d’agglomération dracénoise. Concrètement, d’après les dispositions du Code Général des Collectivités Territoriales, une communauté d’agglomération est un établissement public de coopération intercommunale à caractère administratif, établissement administré par un conseil d’agglomération composé de délégués des communes élus au suffrage universel. Le nombre de conseillers élus dans chaque commune est fixé en fonction de sa population.

Le conseil d’agglomération est élu pour six ans. Son renouvellement intervient en même temps que celui des conseils municipaux, la fois prochaine en 2014. Par la suite, le conseil d’agglomération élit parmi ses membres un président et des vice-présidents selon les dispositions applicables à l’élection des maires et adjoints. Chaque vice-président se voit attribuer une sorte de portefeuille, un domaine d’action précis. Pour cela, une indemnité mensuelle est prévue. Si tout travail mérite salaire, il est vrai que le montant global représente au final une somme conséquente, dont il faut espérer qu’elle est distribuée au prorata du travail effectué pour la communauté.

Depuis plusieurs années, les communautés d’agglomérations ont tendance à voir augmenter les domaines de compétences entrant dans leurs attributions. Dans les années à venir, la tendance va se confirmer. C’est donc l’organe communautaire qui devient petit à petit le centre décisionnel. C’est en son sein que les enjeux vont être soumis à la décision des conseillers.

Au regard de ce constat, il est donc plus que regrettable de relever que parmi les élus de la communauté d’agglomération dracénoise ne figure aucun élu de l’opposition de la ville de Draguignan, alors même que rien ne l’empêche. Sans remettre en question le principe d’une majorité, il est de cette manière impossible pour les élus des groupes d’opposition de peser sur les décisions majeures de la collectivité.” article choisi dans “Le carnet dracénois”


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Goure 7020 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine