Magazine Poésie

Poeme de Gramophone889 : Amours submerges

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

L'Amour point ne serait éternel

Même si on l'a chanté en chapelle

Pareil si promis, juré et signé

 

Poeme de Gramophone889 : Amours submerges

Serait-ce triste hirondelle

Se volatilisant avant le gel

Avec beau mâle convoyé

Ou comme une marée montante

Se retirant sans attente

Revient , rampe bien obligé(e)

L'Amour serait une chimère

Un beau sentiment éphémère

A l'obscur pouvoir inexpliqué

De transporter dans les cieux

Les Amants yeux dans les yeux

Au Paradis des Coeurs auréolés

Ce divin sentiment si ardent

Ne résiste aux tristes penchants

Qui galvaudent l'intimité

Le feu d'amour point ne sera éternel

Si les tisons ne sont que charnels

Alors beau feu périra submergé

«Par tes larmes »

Poeme de Gramophone889 : Amours submerges

 

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines