Magazine Europe

Les "Spukkis" berlinois

Publié le 31 mai 2010 par Khatmars

Un drôle de nom pour désigner ces autocollants qu'on trouve partout dans les rues. Spukki, un mot qui viendrait de "spucken", cracher en allemand, car, disent certains Berlinois, on crachait sur les premiers du genre avant qu'ils ne deviennent des "autocollants". Maintenant chacun garde sa salive, mais le nom est resté.

http://1.bp.blogspot.com/_UrIADoqoz2s/TAPv1QfylWI/AAAAAAAAAOk/2zAkaO6LIMY/s1600/spukkis+fen%C3%AAtre.jpg
Une fenêtre de spukkis

Dans la tradition berlinoise de l’artiste-flâneur, je flâne chaque jour dans les rues de Berlin : à pied, à vélo, en tramway ou métro, je traverse, j’arpente, je fais miennes les rues et  les chaussées. Mes yeux se posent sur la ville et je glane ce qu’elle m’offre. Les spukkis n'ont pas tardé à remplir mes poches… Ils sont partout : sur les poteaux, les tuyaux, les poubelles, les boîtes aux lettres, les panneaux indicateurs, le spukki se colle partout, comme ça en passant, ni vu ni connu…

http://3.bp.blogspot.com/_UrIADoqoz2s/TAPwPkBb0_I/AAAAAAAAAOs/vi1vVMpkvXc/s1600/poubelle+spukkis.jpg
Une poubelle et ses spukkis


http://1.bp.blogspot.com/_UrIADoqoz2s/TAPwdwFgifI/AAAAAAAAAO0/_VXe1xdhhzQ/s1600/spukkis+panneaux.jpg
Un panneau et les siens
Décollés délicatement depuis plusieurs mois maintenant, je remarque en feuilletant le petit carnet où je les collectionne, qu'ils en disent long sur les habitants de Berlin et leurs préoccupations de citoyens engagés. Le premier mai a sonné leur floraison printanière, mais chaque semaine j'en découvre de nouveaux. A ce jour, j'en ai plus d'une centaine à ma collec.

http://1.bp.blogspot.com/_UrIADoqoz2s/TAPyYXPeiLI/AAAAAAAAAO8/AVyF_J-KXuI/s1600/berlins+burning.jpg
Un de mes spukkis préférés, Spécial 1er mai 
En tête toutes catégories des sujets de prédilection des spukkis, il y a les mouvements antifachistes (antifa en allemand) (toutes tendances confondues : ceux avec humour ou ceux avec la rage dans les poings), la gauche révolutionnaire, les mouvements contre la privatisation et la «gentrification» de la ville, les syndicats, les organisations écologistes et antinucléaires, les luttes contre les discriminations (de la dénonciation de l'homophobie aux droits des handicapés ou des gitans), des organisateurs de manifestations, des sorties de disques, des artistes même qui éparpillent leurs images aux carrefours…

http://1.bp.blogspot.com/_UrIADoqoz2s/TAP1TlEd2tI/AAAAAAAAAPE/ZctfP433spM/s1600/kein+sex+mit+nazis.jpg

Contre les nazis, tous les slogans sont bons

http://2.bp.blogspot.com/_UrIADoqoz2s/TAP1xqvG9RI/AAAAAAAAAPM/PFWf_WYvyLU/s1600/kein+ende.jpg
 

Spukki annonçant une manif contre la réunification selon toute vraisemblance


http://4.bp.blogspot.com/_UrIADoqoz2s/TAP2qf4BwnI/AAAAAAAAAPU/zNLO4oDZyTo/s1600/solidisierung+spukki.jpg
 

Spukki contre l'expulsion des habitants d'un immeuble


Se révèle alors sur ces petits bouts de papiers qui collent toute la vitalité de cette ville qui résiste (ou fait mine de…?) à l’uniformisation et à la mise au pas. Berlin, ville rebelle ? Les Berlinois ne s'en laissent pas conter et la rue est devenue pour beaucoup un dazibao-patchwork sur lequel la liberté d'expression a trouvé quelques centimètres carrés où s'exprimer… 

http://2.bp.blogspot.com/_UrIADoqoz2s/TAP8OOhE5NI/AAAAAAAAAPk/nMxAZiUiMYM/s1600/etwas+bewegen.jpg

Un spukki "antifa" qu'un passant n'a pas aimé
Le spukki meurt souvent de sa belle mort : tout rabougri, pâli par la pluie, recouvert par la génération suivante ou décollé par des collectionneurs comme moi. Mais parfois il disparaît de mort tragique : arraché, rageusement griffé par ceux qu'ils dénoncent, tagué. Alors je me dis que oui, coller des spukkis c'est déjà un acte politique, un tout petit certes, mais qui rappelle aux passants, que non, les nazis, les fachos, les promoteurs, ils n'auront pas le dernier mot, en tout cas, pas ici, pas à Berlin…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par  Gameforceone
posté le 03 juin à 15:49
Signaler un abus

je ne connaissais pas !

A propos de l’auteur


Khatmars 437 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog