Magazine Focus Emploi

Un clown choisi comme Maire : de l’influence de Reykjavik sur le management en entreprise

Publié le 01 juin 2010 par Claire Romanet


Crise bancaire en 2008 et nuage de cendres cette année font de l’Islande un désastre économique. Et pourtant… Loin de baisser les bras, les habitants de la capitale ont pris le parti d’en rire. Comment ?
En choisissant comme maire un comique dont le « meilleur parti » (c’est le nom du parti), propose grâce aux « meilleurs candidats » (tous des débutants en politique), la « meilleure liste » : interdire la consommation de drogues au Parlement, offrir des serviettes gratuites dans les piscines… Et autres actions qui ne sont pas sans rappeler notre Coluche national qui aurait sans nul doute lui aussi utilisé Youtube pour mener une campagne de buzz. En l'occurrence avec la vidéo du clip reprenant la chanson « simply the best » de Tina Turner.
Quel rapport avec le management en entreprise allez-vous dire ?
Et bien c’est simple : si on arrêtait un peu de se prendre au sérieux, de s'enfermer dans notre pessimisme si français, de donner des leçons compliquées à mettre en œuvre, de ne penser qu’au profit des actionnaires. A la place, prônons, comme à Reykjavik "un endroit plus beau et sympa" où "joie, amour et optimisme" se côtoieraient. Nul doute que ce serait plus facile de motiver les troupes et de faire avancer les choses. Un progrès « populaire » pour lesquels certains ont déjà signé. Comme quoi, ce n'est peut-être pas si utopiste que cela non ?
Sources : Courrier International, France Info


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Claire Romanet 5426 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte