Magazine France

Nicolas Madoff sera t’il obligé de changer le statut de la SNCF

Publié le 01 juin 2010 par Popote67

Grande nouvelle ce matin, la très libérale Union européenne souhaite mettre son nez dans la SNCF !
En effet, l’UE veut maintenant libéraliser le statut de la SNCF dans un but très simple : la non concurrence avec les autres pays d’l’union qui ont déjà privatisé leur chemin de fer…avec les succès qu’e l’on connais (exemple l’Angleterre ou la Belgique !).
Mais attention, Nimbus 1er, dit Nicolas Madoff depuis samedi, ne l’entend pas de cette oreille, enfin essaye t’il de nous faire croire ! Nous revenons exactement dans le même cas de figure, à une échelle moindre, du dépité Savernois Blessig avec la construction d’un golf et la rigueur budgétaire à Paris ! Décalage et incohérence quand tu nous tiens ! !
Nimbus 1er, grand libéral s’il en est, hurle donc aux loups en apprenant que l’UE souhaite tout simplement privatiser la SNCF…un peu comme La Poste, GDF…etc, etc ! Dans quelque temps, il nous racontera certainement qu’il est nécessaire de transformer la SNCF en Société Anonyme car c’est la seule solution pour la pérennité de cette entreprise ! De plus, comme un bonheur n’arrive jamais seul, cela réglerait une partie du problème des retraites des fonctionnaires en ne recrutant plus d’agent de la fonction publique à la SNCF ! Elle est pas belle la vie ! ?
La seule chose qui pourrait peut être faire reculer un peu le gouvernement, qui sera de toute façon contraint et forcé (mais pas trop tout de même !) c’est la force des syndicats de cheminots, très mobilisateurs ! Sud rail troisième syndicat de la compagnie fait d’ailleurs remarquer que "pour accélérer le mouvement vers la privatisation totale, l'Europe demande à la SNCF de se transformer en société anonyme. On nous dira qu'il ne s'agit pas d'aller vers la privatisation, malgré les exemples d'EDF et de la Poste".
Il fustige également "la commission européenne (qui) veut encore pénaliser les entreprises de service public".
"La SNCF est encore un Epic mais pour combien de temps ?", s'interroge Sud-Rail, estimant que "les libéraux demandent au système ferroviaire de s'autofinancer, ce qui semblait abandonné depuis l'échec dramatique de l'exemple anglais (privatisation totale et fin de toute subvention publique)".
Selon les Echos, la Commission européenne va également demander de ramener de 2039 à 2030 la fin du monopole de la SNCF sur les trains de banlieue, ainsi que la fin de celui de la RATP sur le métro et le RER à Paris.
Tout roule comme sur des rails alors ! ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Popote67 292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog