Magazine Rugby

Les joueurs sélectionnés pour la tournée été 2010

Publié le 01 juin 2010 par Guilloubo

Après la victoire de Clermont en finale du Rugby TOP 14 Orange, et sur les 32 joueurs sélectionnés pour la tournée d’été de l’équipe de France de rugby, il y a 23 qui ont déjà soulevé le bouclier de Brennus. Pourtant cette précision n’est pas la plus préoccupante pour Marc Liévremont. En effet, la polémique déborde concernant la composition de la liste des joueurs français de rugby pour la tournée d’été 2010.
Les joueurs sélectionnés pour la tournée été 2010L’entraîneur du XV de France a ainsi souhaité adresser un message aux clubs des joueurs concernés, qui avaient récemment refusé de les libérer au profit de Les joueurs sélectionnés pour la tournée été 2010l’équipe de France de rugby à VII pour les tournoi de Londres (22-23 mai) et d’Edimbourg (29 mai). "Ils n’ont pas honoré leur sélection avec l’équipe de France de rugby à VII dans un contexte compliqué avec l’IRB (organe suprême du rugby, qui n’impose pas la libération des joueurs pour le VII). On a fait preuve de solidarité vis-à-vis du projet fédéral", a déclaré Marc Lièvremont. "On a eu les joueurs, les entraîneurs et les présidents, on a eu la parole de tous. On a été mis devant le fait accompli. Il y a une grosse déception sportive et humaine vis-à-vis de ces quatre joueurs. J’ai le sentiment qu’ils sont pris en otage entre leurs clubs et la Fédération. Mais on a affaire à des hommes et la parole donnée, c’est important", a déclaré Lièvremont. "Je regrette cette situation. C’est dommage. Je suis très déçu", a déclaré à l’AFP Fulgence Ouedraogo, ajoutant ne pas avoir été prévenu. "Ça me dépasse un peu, c’est dommage que ce soit pour une querelle. J’aurais préféré apprendre ma non-sélection parce qu’il y a meilleur que moi ou que je ne suis pas en forme plutôt que pour des raisons comme celle-ci. C’est encore plus dur à avaler", a déclaré le joueur de Montpellier. Egalement "très déçu", Antoine Burban a regretté cette "occasion gâchée" d’honorer sa première sélection après avoir manqué une convocation en novembre dernier pour une blessure.

"COMPORTEMENT FÉODAL"

"J’avais envie de faire le tournoi à VII. Marc Lièvremont et l’entraîneur à VII m’avaient appelé, j’avais dit oui parce que c’était un très bon moyen de préparation. Le club m’a dit que ce n’était pas possible pour des histoires de vacances. Je me suis dit que c’était un problème qui allait être réglé. Et puis non", a déploré le troisième ligne du Stade français, joint par l’AFP. Ouedraogo a également expliqué être soumis aux choix de son club. "Je suis licencié et salarié du club. S’ils décident de ne pas me laisser faire un tournoi à VII, je suis obligé de ne pas y aller", a souligné le joueur de 23 ans (vingt sélections).

Moins diplomate, le président de la Ligue nationale de rugby (LNR), Pierre-Yves Revol, est monté au créneau pour défendre les clubs. M. Revol a donc réagi vertement au choix de Lièvremont, évoquant une décision "scandaleuse". "C’est une forme de chantage inadmissible qui est exercée sur les joueurs et sur les clubs", écrit M. Revol dans un communiqué transmis à l’AFP. "La mise à disposition par les clubs des joueurs pour ce tournoi à VII n’était rendue obligatoire ni par l’article 9 de l’IRB et surtout pas par la convention FFR/LNR qui régit la mise à disposition des internationaux", rappelle M. Revol. "Compte tenu des dispositions applicables en matière de congés obligatoires la participation à ce tournoi à VII et à la tournée de juin aurait obligé certains des joueurs concernés à ne pas participer à l’un des trois premiers matches de championnat. De plus la FFR n’a même pas jugé utile de questionner la LNR sur ce dossier", a poursuivi le président de la LNR. "C’est une entorse très grave au dialogue et aux relations de confiance qui existaient entre la LNR et la FFR. Avec ce comportement féodal, la FFR ouvre un conflit d’un autre âge dont elle devra assumer toutes les conséquences", a expliqué M. Revol.

Les joueurs sélectionnés pour la tournée été 2010

Sur les 32 sélectionnés en équipe de France, seulement neuf joueurs n’ont pas encore remporté de Brennus, il s’agit de : Nallet (Racing Métro 92), Papé (Stade Français), Barcella (Biarritz), Ducalcon (Castres), Picamoles (Toulouse), Lauret (Biarritz), Trinh-Duc (Montpellier), Bastareaud (Stade Français) et Andreu (Castres).  

Avants :
Domingo (Clermont) : Champion de France 2010
Szarzewski (Paris) : Champion de France 2007
Guirado (Perpignan) : Champion de France 2009
Mas (Perpignan) : Champion de France 2009
Poux (Toulouse) : Champion de France 2008
Millo-Chluski (Toulouse) : Champion de France 2008
Pierre (Clermont) : Champion de France 2010
Harinordoquy (Biarritz) : Champion de France 2005 et 2006
Lamboley (Toulouse) : Champion de France 2008
Dusautoir (Toulouse) : Champion de France 2005 et 2006 avec Biarritz, 2008
Bonnaire (Clermont) : Champion de France 2010

Arrières :

Yachvili (Biarritz) : Champion de France 2005 et 2006
Parra (Clermont) : Champion de France 2010
Skrela (Toulouse) : Champion de France 2004 et 2007 avec Paris
Mermoz (Perpignan) : Champion de France 2009
Jauzion (Toulouse) : Champion de France 2008
Fritz (Toulouse) : Champion de France 2008
Marty (Perpignan) : Champion de France 2009
Clerc (Toulouse) : Champion de France 2008
Poitrenaud (Toulouse) : Champion de France 2001 et 2008
Porical (Perpignan) : Champion de France 2009
Rougerie (Clermont) : Champion de France 2010
Malzieu (Clermont) : Champion de France 2010



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guilloubo 323 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines