Magazine Basketball

Artest et Bynum auront leur rôle à jouer

Publié le 01 juin 2010 par Insidebasket @insidebasket

Artest et Bynum auront leur rôle à jouer

Bien qu’il n’ait pas joué durant les finales 2008, Bynum se souvient très bien la manière dont elles se sont terminées. Les fans des Celtics étaient aux anges, mais certains d’entre eux, mal intentionnés, avaient lancé des projectiles sur le bus des Lakers. Deux ans plus tard, le groupe des Lakers demeure quasiment inchangé à quelques exceptions près…
En effet, Ron Artest et Bynum devraient jouer un rôle défensif prépondérant durant cette finale. À la différence de Kobe Bryant, qui n’en rajoute pas sur le fait d’affronter de nouveau les Celtics, Bynum souhaite mettre les compteurs à 0 « C’est une superbe opportunité pour nous de prendre notre revanche. Vous ne voulez pas laisser quelque chose comme ça en suspend. Je sais que cette confrontation a une valeur historique, mais je ne suis concerné que par ma propre histoire ».
Le jeune pivot des Lakers sait qu’il devra faire son possible pour apporter un plus à l’intérieur. Bynum a une moyenne de 9,1 points, 7,7 rebonds et 1,7 contre en 24 minutes de jeu au cours de ces playoffs. Il a finalement décidé de ne pas se faire opérer malgré le risque de voir l’état de son genou empirer. Une quantité significative de liquide a été retirée de son genou, il espère que cette intervention lui permettra de mieux se déplacer pour les derniers matchs de la saison.
Artest quant à lui ne s’attarde pas non plus sur l’historique entre les deux franchises « Je ne suis pas un étudiant. J’aime juste le jeu. Je suis persuadé qu’il y a beaucoup d’histoire, mais je ne pourrais pas vous donner de détails à propos de ça ».
Artest prétend, à juste titre, que c’est toute l’équipe qui doit se montrer performante pour espérer mettre à mal le talent offensif des joueurs de Doc Rivers. Néanmoins, Phil Jackson se réjouit de pouvoir compter dans ses rangs un défenseur comme Artest « Cela fait une grande différence pour nous. Défendre sur l’ailier adverse (Pierce) nous a posé beaucoup de problèmes lors des finales 2008 ».
En effet, les Lakers avaient souffert face à Paul Pierce, l’ailier des verts avait inscrit en moyenne 21,8 points, donné 6,3 passes et pris 4,5 rebonds durant cette confrontation. Jackson demeure persuadé que l’expérience engrangée depuis a rendu son équipe plus mature et qu’elle permettra, à fortiori, d’espérer mieux qu’en 2008. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67819 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines