Magazine Journal intime

En route de Vientiane Laos à Luang Prabang

Par Bob37
Browse > Home / News / En route de Vientiane Laos à Luang Prabang

En route de Vientiane Laos à Luang Prabang

Mon beau-frère me demande pourquoi je ne trouve pas du travail au Laos. Je réponds que je ne sais pas j’ai jamais trouver une offre d’emploi qui répondait a mes compétences. Je regarde quand même sur l’Internet et je trouve un emploi qui répond exactement à mes compétences dans le nord du Laos plus précisément à Luang Prabang pour une compagnie de trekking appelé Tiger Trails. Faire la promotion de la compagnie sur le net est précisément un poste que je peux remplir avec succès. Je refais un c. v sur mesure et je l’envoie vers les cinq heures, dès le lendemain matin je reçois un email me disant qu’ils sont intéressés à me rencontrer pour parler d’une éventuelle collaboration. J’attends donc mon argent pour pouvoir aller rencontrer le responsable. J’attends mon argent déjà depuis trois semaines et pour faire changement je suis en « overstay » depuis déjà 15 jours et je dois maintenant ressortir en Thaïlande et revenir au Laos. Au Laos on peut allonger son visa 2 fois pour un mois sans sortir du pays, mais après il faut ressortir pour avoir un autre visa officiel.

Je prends donc l’autobus du talat sao (marché du matin) à Ventiane en direction du pont de l’amitié (Friendship Bridge) pour traversé la frontière thaïlandaise et ré-entrer au Laos pour la modique somme de 15 000 kips (2$). Une fois au guichet de l’immigration, j’avertis le douanier que je suis en « overstay » et que je sais que j’aurai une amende. Elle me fait signe d’attendre et me conduit dans un bureau plus loin ou je dois acquitter la somme de 160 $ US sois 10 $ par jours. Je suis très courtois avec eux et il me demande où je vais, je leur dis, que je vais en Thaïlande pour mon visa et je reviens. Il me souris et me dis merci, bon voyage!. En une heure, je suis de retour à Ventiane un véritable exploit. Car la douane Lao est habituellement vraiment lente. Mais cette fois, il n’y a personne à la frontière probablement parce que les gens ont peur d’aller en Thaïlande suite à l’événement relié aux chemises rouges en Thaïlande. Quand les gens ne vont pas en Thaïlande, il ne viennent pas séjourner au Laos.

Je prépare mes bagages et je demande à mon beau-frère de venir me reconduire sur la rue principale pour prendre un tuktuk vers la gare d’autobus. Je demande de me conduire à la gare de train pour aller vers Luang Prabang. Une fois rendue a la gare je regarde les destinations possibles, mais il n’y a pas de Luang Prabang je suis a la gare pour le sud du Laos. Je dois me taper un autre tuktuk pour aller vers l’autre gare pour la somme de 40 000 kips (5 $) donc j’ai dû payer 2 fois ma course pour me rendre au bon endroit. 115 000 kips (15 $) et j’ai ma place à bord de l’autobus VIP climatisé et en bon état a comparé les bus publics qui souvent laisse à désiré.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bob37 2538 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte