Magazine Côté Femmes

Quand Zara remet ça !

Publié le 01 juin 2010 par Virginiet

Comme si l’affaire du t-shirt a l’effigie de  ‘Betty’ ne suffisait pas, voilà que Zara remet ça avec un nouveau t-shirt !!

Cette fois c’est Louise Ebel alias  Miss Pandora qui est épinglé , encore une fois la ressemblance et plus que frappante, voire carrément identique!

Alors que toute les Fashionistas-Bloggueuses-Modeuses sont d’accord pour dire que cette affaire de T-Shirt est inadmissible, moi y compris, nous sommes toutes d’accord pour dire aussi que ZARA qui copie le dernier Chanel ou les dernières Margelia c’est quand même FABULEUX, alors ou est la limite??

Quand Zara remet ça !

Betty ayant décidé de ne pas demander plus d’explications auprès de ZARA, quelle va être la suite de cette histoire ?? Quelle Blogueuse aura la surprise de se retrouver sur le prochain tee ZARA ???

J’ouvre les pronostics ….

Ci dessous un extrait de l’article trouvé ICI qui explique en détail les subtilités de l’affaire

« Violation des droits à l’image »

Pierre Lautier, avocat spécialisé dans les droits à l’image et droit d’auteur, pense qu’un procès pourrait être profitable à la jeune femme :

« Il y a, apparemment, une violation des droits à l’image. L’exploitation de toute photographie doit recueillir une autorisation écrite de la personne représentée, surtout lorsqu’une utilisation commerciale n’était pas prévue et lorsque la personne devient public. »

Toute personne représentée sur un objet doit donc d’abord donner son accord. De plus, reprendre la photo sur un T-shirt commercialisé viole les droits d’auteurs du photographe, explique Agnès Tricoire, elle aussi avocate spécialisée :

« Il y a d’abord contrefaçon du travail du photographe [ici, son petit ami, ndlr], une atteinte à ses droits qui passe par la reproduction de l’objet. Surtout si l’originalité de l’image est avérée et que des détails typiques chez l’auteur sont reconnus.

Puis il y a atteinte à son droit moral puisque sa photo a été dénaturée, transformée. »

« Ils ont parié sur le fait que la blogueuse ne poursuivrait pas »

Le copiage des sites personnels de fans de mode et de jeunes stylistes est devenue une pratique courante.

D’après Pierre Lautier, l’action de Zara fait probablement suite à une mesure raisonnée des risques juridiques :

« C’est classique. La marque va attendre de recevoir le papier de l’assignation puis va régler les choses à l’amiable. Dans l’habillement, il y a souvent les contrefaçons supposées, un budget est donc prévu pour les gérer.

Même avec un procès au tribunal de grande instance -où la marque peut être sommée de payer plusieurs dizaines de milliers d’euros- la production du vêtement peut rester rentable.

Je pense que, dans le cas de Zara et Betty, le groupe espagnol savait parfaitement ce qu’il faisait. Ils ont parié sur le fait que la blogueuse ne se lancerait pas dans des poursuites ! »



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Virginiet 409 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog