Magazine Politique

L'UMP et la déception de la partielle du Sud Isère

Publié le 01 juin 2010 par Exprimeo
La législative partielle du Sud Isère destinée à désigner le successeur de Didier Migaud place l'UMP au plancher de 32 % alors même qu'il n'y avait aucun autre candidat des formations de la majorité présidentielle. Comment rebondir : voilà la question qui se pose désormais avec acuité à l'UMP dans la partielle du Sud Isère quand le "tremplin" est de 32 % ... Une candidate PS qui doit faire face à la concurrence d'une candidate écologiste et d'une candidature Front de Gauche devance de 7 points un candidat UMP même pas confronté à une poussée du FN dans cette géographie pourtant exposée à des actualités de violences. Comment expliquer ce score ? Selon toute probabilité, le candidat UMP devait galoper en tête le soir du premier tour et créer ainsi un choc de dynamique pour la victoire face à une candidate PS quasi-inconnue. Loin de cette probabilité, le candidat arrive en seconde position et loin derrière. Ce score montre toutes les difficultés de l'actuelle période pour la majorité présidentielle. Son candidat, tête de liste aux régionales, avait pourtant laissé l'étiquette au vestiaire et avait pris comme suppléant un ancien Président de la Chambre de Commerce doté d'une très forte notoriété. Cette partielle pourrait dimanche se terminer par une défaite d'une particulière ampleur avec une majorité présidentielle minoritaire dans 10 cantons sur ... 10.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines