Magazine Société

Brouilles et embrouilles

Publié le 01 juin 2010 par Chroneric

Les bisbilles politiciennes m'ennuient.

Déjà Nicolas Sarkozy qui s'attaque à Jacques Chirac et François Mitterrand ce n'est pas élégant et c'est complètement inutile, puis Martine Aubry qui s'en prend à son tour au président en exercice, puis maintenant toute la Droite qui s'acharne sur cette Martine. Jusqu'où ça va aller ? Ils n'ont rien d'autre à faire que de perdre leur temps à ces enfantillages ? C'est ça la politique ? S'attaquer aux incompétences et aux brassages d'air des uns et des autres ?

Ah mais non, suis-je bête, c'est la campagne électorale qui bat son plein… déjà. Il faut montrer sa force et son déterminisme si on veut que les électeurs aient une pensée de soi au moment fatidique dans l'isoloir. C'est celui qui aura occupé le plus le terrain et qui se sera énervé le plus à la télévision qui aura le dernier mot. Surtout avant que le décompte du temps de parole soit effectif pendant la campagne officielle : il faut en faire et dire le plus possible avant pour bien que ça reste dans les inconscients.

Bon, alors, les messieurs et dames de l'UMP, arrêtez votre exaspération d'opérette. Les Français ont bien compris ce qu'a voulu dire Martine Aubry et nous n'avons pas comparé Madoff avec le président. Même si tout le monde ne porte pas Nicolas Sarkozy sans son cœur, on n'en est pas encore à le prendre pour un escroc de cette envergure. Et vous, les messieurs et dames de la Gauche, au lieu de perdre votre salive à critiquer constamment la majorité, faites votre petit bonhomme de chemin, entendez-vous entre vous pour une ligne de conduite, un projet viable et un candidat qui le soit tout autant.

Faites semblant au moins, à gauche comme à droite, d'être des gens responsables hyper préoccupés par les problèmes de vos administrés.

Heureusement que l'actualité nous émerveille parfois de bonnes nouvelles comme ces deux jeunes hommes qui ont sauvés la vie d'habitants dans un immeuble à Tarare (Rhône) d'où sortait de la fumée. Pas de morts, quelques blessés et personnes indisposées, avec les félicitations des pompiers. Merci au courage et au sang-froid des deux héros.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chroneric 80 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine