Magazine Journal intime

Le vrai début !

Par Moushette
Le vrai début !
Ca y est, les adieux ont été faits, nous avons quitté l'orpheu définitivement avec les filles...
Ce soir les petites dorment chacune dans leur chambre avec leur famille, la journée a été éprouvante, et nous sommes tous exténués.
La journée ? Non je ne peux vous la raconter, leur histoire leur appartiennent. Mais je retiendrai nos larmes avec les ayas, inconsolables. La tristesse sur leur visage m'était insupportable, malgré les cadeaux, attentions, embrassades.
J'ètais dans la voiture de la famille de Snighda lorsque nous sommes partis. Les parents lui ont demandé si elle allait bien, et ils ont posé leurs mains sur elle en guise de caresse pour lui montrer leur soutien. Et elle, a posé sa main au dessus des leurs, avec un grand sourire rempli de confiance....
Momment de bliss... Mai comment fait-elle pour vivre ça de façon si zen ? A sa place, j'aurais été en larmes...
Ce soir je pense très forts à nos trois familles. Elles sont enfin dans le concret bien loin de la carte postale idyllique des adoptions en papier glacé... Et il y  a du pain sur la planche, car il y aura des hauts et des bas de moral, de la séduction encore, des rejets, des tests, mais surtout un rythme et une harmonie à trouver entre eux..
Et plutôt que de se concentrer sur l'attachement avec leur enfant, à partir de jeudi, les familles devront courir les administrations pour faire apostiller les documents, faire leur demande de visa auprès de l'ambassade de France etc. ... Pourvu que tout aille bien de ce côté. Quel stress inutile que sont ces paperasses de dernière minute. J'ai récemment appris que pour certains pays, on pouvait obtenir le visa des enfants avant la venue des parents en Inde... Quelle chance...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Moushette 547 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte