Magazine Société

Flottille pour Gaza : des "humanitaires" armés de barres de fer et de couteaux

Publié le 01 juin 2010 par Francisrichard

Flottille pour Gaza Les mouvements islamiques radicaux ont trouvé un moyen efficace de ternir l'image d'Israël et de retourner l'opinion publique internationale contre ce pays.

Que ce soit lors de l'opération Juste rétribution, menée au Liban à l'été 2006 contre le Hezbollah ou lors de l'opération Plomb durci, menée à Gaza fin 2008, début 2009, contre le Hamas, les deux organisations extrémistes ont adopté le même moyen pour discréditer l'armée israélienne : elles ont tiré des roquettes depuis des lieux où se trouvaient des civils - femmes, enfants, vieillards - pour que l'armée israélienne réplique en prenant ces lieux pour cible et fasse donc le maximum de victimes civiles. La flottille pour Gaza  a été organisée dans la même intention et a utilisé un procédé analogue. 

La principale organisation "humanitaire" islamique à l'origine de la création de cette flottille est l'"ONG" turque Insani Yardim Vakfi ici, aka IHH, International Humanitarian Hilfsorganization. Cette organisation humanitaire islamique radicale a son siège en Allemagne, d'où son acronyme germanique. 

IHH a été fondée en 1992, mais n'a été enregistrée formellement à Istanbul qu'en 1995. Comme le font le Hezbollah au Liban et le Hamas à Gaza, IHH, grâce aux fonds très importants qu'elle a levés dans les pays pétroliers musulmans, a, dans ses débuts, fait du prosélytisme en Bosnie, ancienne terre ottomane, grâce à sa réelle activité humanitaire, qu'elle poursuit aujourd'hui dans le monde entier, notamment à Gaza, où elle soutient ouvertement le Hamas, bien connu pour son humanisme [voir mon article L'humanisme du Hamas : tout en finesse ! ] : 

- envoi de nourriture aux indigents

- soutien aux orphelins et ... aux familles d'auteurs d'attentats-suicide

- approvisionnement en médicaments

- création d'écoles, d'hôpitaux et de cliniques

- construction de mosquées

Flottille pour Gaza
Mais cette activité humanitaire n'empêche pas IHH , proche du pouvoir islamique turc actuel - ce qui explique les réactions officielles de la Turquie - d'avoir des liens avec le terrorisme international islamique [voir le rapport de 2006 du Danish Institute for International Studies ici]. IHH a ainsi soutenu des réseaux terroristes jihadistes en Bosnie, en Syrie, en Irak, en Afghanistan et en Tchétchénie. Comment ? Sous la forme d'une assistance logistique pour le transfert d'armes, d'explosifs et d'argent...

Ces gentils "humanitaires" ont donc acheté trois bâteaux sur neuf de la flotille pour Gaza dont un ferry, le fameux Mavi Marmara, qui a quitté Istanbul le 22 mai dernier pour Antalya, où 500 personnes ont embarqué. Pour le dirigeant d'IHH, Bülent Yildirim, cette flottille direction Gaza devait être, comme il l'a dit le 7 avril dernier lors d'une conférence de presse à Istanbul , "un test" pour Israël ici :

"Si Israël s'oppose à cette flotte, cela sera considéré comme "une déclaration de guerre" aux pays dont les activistes se trouvent à bord des bâteaux."

Les gentils "humanitaires" ont accueilli les méchants soldats israéliens à coups de barres de fer et de couteaux [la photo provient d'ici]. Il fallait les obliger à répliquer et à faire des victimes parmi eux. C'était le prix à payer pour que Israël soit couvert d'opprobre dans le monde entier. Mission accomplie !

Francis Richard 

Vidéo du piège tendu par les gentils "humanitaires" d'IHH :

Nous en sommes au

681e jour de privation de liberté pour Max Göldi, le dernier otage suisse en Libye

Flottille pour Gaza

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Francisrichard 12008 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine