Magazine

La spirale

Publié le 01 juin 2010 par Homelaet

La spirale

la_spirale
Résumé : Liz Ansborough croyait avoir laissé son ancienne vie derrière elle à jamais. Agent de la CIA, fille du célèbre assassin de la Guerre froide surnommé le Carnivore, elle mène une vie tranquille depuis qu'elle enseigne la psychologie de la violence à l'université de Californie du Sud.
Mais lorsqu'un maître-chanteur décide d'utiliser les archives secrètes de son père contre les grands de ce monde, Liz n'a d'autre choix que de raviver ses anciens talents d'agent secret pour contrer la menace d'un groupe dont on ne conaît que le nom : La Spirale

Extrait : "Liz laisse un message et s'adose à sa chaise. Elle s'étire et fait rouler sa tête d'un côté à l'autre afin de libérer la rage qui nous ses muscles au point de l'empêcher de se concentrer. Elle a besoin de toute son acuité intellectuelle pour organiser une campagne visant à instruire Inglethorpe. Son regard tombe sur son classeur et elle remarque soudain des égratignures autour des serrures de deux des tiroirs. Elle n'avait jamais vu ces marques auparavant. Elle bondit pour examiner les traces dans la peinture métallisée. Quelqu'un a ouvert les tiroirs. Elle tire celui du bas. Il n'est pas fermé, alors qu'il devrait l'être/ Elle l'ouvre et y prend sa serviette. Rien ne manque à l'intérieur. Elle tire l'autre tiroir, ouvert lui aussi, et lit les titres des dossiers suspendus. Elle a un coup au coeur et les relit. Les dossiers qui contenaient ses idées pour les émissions à venir sur les assassins de la guerre froide ne sont plus là.
Elle se souvient de les avoir rangés ce matin et d'avoir verrouillé le tiroir. Elle inspecete la porte du bureau. Là aussi, des marques sur laserrure. Ca peut expliquer l'impression de malaise qu'elle a ressentie en rentrant. Elle a dû enregistrer les marques, inconsciemment.
Maintenant elle sait. Non seulement quelqu'un a tenté de la tuer, mais ce même "quelqu'un" est entré par effraction dans son bureau et a volé ses dossiers."

L'avis de Dazboness : Le résumé est prometteur, et la vitesse à laquelle le scénario prend place nous donne le vertige. Nous nous retrouvons littéralement entrainés dans la spirale des évènements, incapables d'en sortir le temps de poser la réflexion.

Ce livre repose sur sa rapidité d'action et sur la capacité de ses personnages à agir plutôt que de traîner. L'auteur rend parfaitement cette oppression omniprésente qui entoure l'homme traqué. Dans le même temps, les actions de la Spirale, organisation d'hommes influents aux noms de codes antiques, sont plus hachées, figurant pour l'essentiel par des communications à interlocuteurs multiples, donant la sensation que les décisions doivent être prises dans l'urgence.

Ainsi, tout le roman se passe dans une ambiance de course contre la montre qui bénéficie au scénario, permettant de ne prendre de gants ni avec les personnages (ils se doivent d'être forts et n'ont que peu de temps pour se morfondre ou piquer une crise de nerfs) ni avec leurs capacités (réfléchir vite et bien sans poser de questions inutiles, ce qui est aussi bien quand les personnages sont tous des professionnels) ni avec le scénario (tous les moments où le lecteur pourrait sentir une faiblesse, ou l'imaginer, ne sont finalement que trop brefs dans l'action pour qu'il se laisse aller à le détailler plutôt que profiter de la suite).

Un bon roman, efficace dans le style et plein d'action, d'explications sur le phénomène de globalisation, avec peut-être ça et là de petites bizarreries dans le scénario et quelques manques d'éclaircissements sur les rôles de certaines personnes. Mais dans l'ensemble une lecture captivante.

Auteur : Gayle Lynds
Editeur : J'ai Lu
Prix : 8,90 euros
Nombre de pages : 600

Sommaire des livres critiqués


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Homelaet 129 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte