Magazine Athlétisme

Courir à jeun à l’entraînement pour améliorer l’endurance

Publié le 01 juin 2010 par Ronaldtintin
Mardi 1er juin 2010
Je cours à jeun juste parce que cela me convient et il faut bien aussi que je m’entraîne en ayant l’impression que c’est dur.
Vers 6h00 du matin, j’ai pris mon Camel bag en enfilant mes chaussures de trail pour aller faire un petit footing tranquille au Bois de Vincennes.
Voulant reprendre tout à zéro, j’avais prévu de commencer par une séance d’endurance en courant totalement à jeun. C’est un très bon moyen pour apprendre à courir en étant fatigué.
Mon footing de 2h05 s’est donc déroulé de la façon suivante :
1) 30 minutes de footing sur de la route
2) 45 minutes sur circuit avec des côtes et escaliers
3) 15 minutes à courir dans le sable
4) 30 minutes à 11,5 km/h pour finir à 15 km/h.
5) 15 minutes de footing de récupération
Bien dans mon élément, je me suis mis à fredonner des chansons qui risqueraient de choquer les âmes sensibles. Ha ha ha !!!
Bon, après ce moment de détente, ce sera moins drôle la séance de vitesse de demain, mais bon cela ne va pas me tuer…
Bien à vous et à bientôt,
Ronald Tintin

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ronaldtintin 570 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines