Magazine Humeur

Les derniers occidentaux vivants (avec les suisses)

Publié le 01 juin 2010 par Anthonynaar
Les derniers occidentaux vivants (avec les suisses)
Quand j’ai appris le résultat de l’assaut mené par la marine israélienne sur la « flottille pour la paix », j’ai d’abord trouvé ça très drôle. Pensez donc, la racaille islamo-gauchiste internationale qui se fait dessouder à coup de Tavor, rien de mieux pour illuminer ma journée. Bon, ok, je regrettais qu’il n’y ait eu que quinze morts, alors que des centaines de membres de cette plaie se trouvaient dans ces bateaux, mais il faut savoir se contenter de ce qu’on a. En plus, ONU, blabla, communauté internationale, blabla, médias, blabla, opinion publique, blabla, etcetera, etcetera.
Et puis est venue la curée. Crime, honte, massacre, horreur, toutes les belles âmes de la planète se sont mises à hurler pendant que gauchistes et islamistes manifestaient pour exiger le droit d’Israël à se faire taper dessus sans réagir.
Bref, rien de nouveau sous le soleil. Quelques synagogues vont se prendre des cocktails Molotov, les « sale juif » vont revenir à la mode, et les mouvements de gauche radicale vont encore une fois faire preuve de leur profonde amitié avec les islamistes. (Ils ont déjà fait ça en Iran, ça leur a après tout très bien réussi, pourquoi ne continueraient-ils pas après tout ?)
Ce qui m’attriste un peu plus, par contre, c’est de voir certains de mes amis réacs s’émouvoir de l’action des commandos israéliens. Alors que franchement, il n’y a que de quoi applaudir des deux mains.
Oublions les arguments rationnels – on s’en fout. Car que voit-on ? Israël est un Etat qui, quand il se sent menacer par des « pacifistes », n’hésite pas à les envoyer se faire foutre. Israël est un Etat qui ose se battre, même s’il sait que ça va déplaire à l’intelligentsia bobo internationale. Israël ose encore répondre à ses ennemis à coup de feu, de bottes et de matraques (car gageons que la descente à Ashdod, encadrée par les CRS locaux, n’a pas dû respecter les préceptes d’Amnesty International).
Bref, Israël est encore vivant.
Et fondamentalement, c’est ça qui choque.
Israël est un pays occidental qui vit, se bat, est toujours dans l’histoire, et ça, les bisounours ne peuvent le supporter. Eux qui trouvent normal que l’armée soit mise en cause après une opération de libération d’otage qui a mal tournée alors que les premiers responsables sont les otages eux-mêmes qui sont délibérément allé se foutre dans une des zones les plus dangereuses du monde, ceux-là qui trouvent que c’est la faute à l’armée donc, ne comprennent tout simplement pas qu’on s’oppose à leur volonté pacifique.
Du coup, ils sont complètement perdus, un peu comme une mouche qui se cogne contre une vitre mais en beaucoup plus con. (Certes, c’est méchant avec la mouche qui n’a elle pas la possibilité de comprendre qu’elle est face à une vitre, mais c’est la meilleure métaphore qui m’est venue à l’esprit.) Alors, totalement perdus, ils font ce qu’ils font toujours : ils manifestent et condamnent.
Mais j’ai complètement dérivé, je voulais parler des réacs qui condamnaient l’opération israélienne. A ceux là je voudrais dire un truc très simple : nous avons deux camps. L’un, rempli de pacifistes, gauchistes, tiers-mondistes, et même d’islamistes (car il ne faudrait quand même pas oublier que l’opération a été menée en collaboration avec une organisation islamiste turque très proche du Hamas), bref, ceux qui en tout temps et en tout lieu sont nos ennemis, ceux que nous conchions à longueur de temps et d’article, qui nous pourrissent la vie. De l’autre, nous avons un Etat occidental qui est dans l’histoire, protège son identité nationale et ethnique, et use de la force face à ses ennemis, bref, tout ce que nous voulons que l’Europe fasse.
Le choix est vite fait, non ?
La seule raison que je vois pour qu’un réac condamne cette opération, c’est qu’il se place du coté palos. Les palestiniens plutôt que les Juifs. Ce qui veut dire, en clair, les arabes plutôt que l’Occident.
Bref, pas du tout réac comme position.
Je ne vous demande pas de prendre position pour Israël. Je ne vous demande pas d’envoyer des fonds aux organisations de soutient aux soldats israéliens. Je ne vous demande surtout pas de manifester en soutien à Israël, après tout, c’est un Etat étranger en guerre contre un peuple étranger, et si la solidarité civilisationnelle devrait vous pousser naturellement à être solidaire d’Israël, vous avez largement le droit de vous en foutre comme de votre première chemise. Non, tout ce que je vous demande, c’est de vous offrir un franc sourire face à cette excellente nouvelle, de lever votre verre en l’honneur des commandos-marine, et ensuite de trouver la couverture médiatique de l’évènement totalement absurde. (Comme tout ce qui vient des médias d’ailleurs.)
Et c’est tout.
Une quinzaine de nos ennemis se sont fait tuer par des commandos-marines, et c’est une excellente nouvelle.
Et les eaux internationales ?
Rien à foutre.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anthonynaar 74 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines