Magazine Santé

Articles

Publié le 01 juin 2010 par Sophielaurerenee

______________________________________________________________________________________

« Des agriculteurs victimes de pesticides veulent rompre le silence »
Le Monde
Le Monde se penche à son tour sur ces agriculteurs âgés de 40 à 50 ans, « atteints de la maladie de Parkinson, d’un lymphome, d’un cancer de la prostate [ou] de la vessie », des pathologies qui « se multiplient au sein de cette génération d’agriculteurs qui se sont lancés dans les années 1970 et 1980 ».
Le quotidien observe qu’« ils ont manipulé des années durant herbicides, insecticides et autres fongicides pour traiter leurs cultures. Tous ont de fortes suspicions à l’égard de ces produits chimiques auxquels ils ont tant cru ».
Le Monde note qu’« ils ont décidé de briser l’omerta » et ont lancé l’association Phyto-victimes, « pour susciter une prise de conscience des pouvoirs publics et offrir une aide aux autres malades qui, comme eux, sont atteints mais n’osent parler de ce qui leur arrive ».
Le journal se penche sur la Mutualité sociale agricole, qui « depuis 1997, mène un programme de surveillance des intoxications aiguës. […] Grace à ce dispositif, la MSA reçoit quelque 150 signalements annuels ».
Le quotidien relève en outre qu’« alors que leur pathologie n’est pas prise en compte dans les tableaux des maladies professionnelles du régime agricole, quelques autres tentent et parfois finissent eux aussi par obtenir cette reconnaissance. Au prix d’une longue procédure passant par une commission spécialisée et se terminant souvent devant les tribunaux des affaires sociales ».

extrait de la NL du 21 mars 2011 sur mediscoop

________________

« Des agriculteurs créent une association de victimes des pesticides »
La Croix
La Croix indique en effet que « demain à Ruffec, en Charente-Maritime, plusieurs exploitants intoxiqués lancent «Phytovictimes», pour venir en aide aux autres agriculteurs concernés ».
Le journal observe que « dans cette région de Charente comme dans d’autres en France, le tabou sur l’impact sanitaire des produits phytosanitaires se lève peu à peu. Les langues se délient », rappelant que « malgré les précautions, de nombreux agriculteurs sont touchés par l’utilisation de pesticides ».
Le quotidien précise que l’association « se donne pour but de soutenir partout en France les exploitants et salariés agricoles victimes de pesticides, notamment en les conseillant dans leurs démarches pour faire reconnaître le caractère professionnel de leur pathologie », comme une leucémie myéloïde ou Parkinson.
La Croix livre les témoignages d’agriculteurs, mais constate que « dans le milieu agricole, tout le monde n’apprécie pas la démarche ».

extrait de la NL du 18 mars 2011 sur mediscoop

____________________________________________________________________________________________

Un viticulteur meurt d'une maladie professionnelle due aux pesticides
"Sud Ouest" 17 janvier 2011

Pesticides et hyperactivité






Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sophielaurerenee 919 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine