Magazine Europe

Wild Wild Babies

Par Zazainlondon

Jeudi dernier, j’ai fait pleurer 2 enfants. Et ce n’était même pas les miens.

Mes petites voisines sont venues me présenter leurs respects avec leurs récentes progénitures et on n’a pas vraiment parlé politique comme vous pouvez vous en douter. Après s’être mutuellement congratulées et fait l’état des lieux de notre périnée, je n’ai pas pu résister :

Zaza : « Comme il est miiiignôôôôn ton bébé !! »

Voisine : « Comme elle bêêêlle ta fiiile »

Zaza : « Roo, je peux le prendre dans mes bras ?? » Voilà, on ne fait pas suffisamment emmerder par ses propres enfants, faut qu’on en redemande et qu’on se colle ceux des autres. Maso.

Voisine : « Oui bien sûr ! Allez bébé, vas voir tata Zaza »

Zaza : « Viens me voir, viens voir tata Zaza ! Gouzi, gouzi, gouzi, gouzi !! »

Bébé : « …. »

Zaza : « Que tu es jôôôôôliii !! Tu fais des âreu ? Aâââââreeeeeuuuu !!!

Bébé : « WAAAAAAAAAAAA !!! »

Zaza : « Houlalalala, tout doux mimi… Shhhuutttt…. »

Bébé : « WAAAAAAAAAAAAAAA !!!! »

Voisine : « Mais pleure pas Bébé voyons ! C’est tata Zaza !! »

Bébé : « WAAAAAAAAA !! »

Voisine : « Heu… il est très fatigué, tu sais… Et puis on est dans la période « peur de l’étranger » tout ça… D’habitude, il ne pleure jamais ! »

Bébé : « WAAAAAAAAAA !!! »

Voisine : « Redonne le moi, je vais le coucher ….»

Zaza : « Tiens tiens prend le » Dans ces cas-là, vaut mieux pas insister…

Bébé : « …. »

L’enfant se calme direct dans les bras de sa mère et malgré les excuses qu’elle a pu me donner pour que je ne me vexe pas, j’ai bien compris le message que m’a fait passer Bébé : « Lâche moi, j’aime pas ta gueule»… Ben ça m’a pas vraiment blessée.

En tant qu’adulte, on maîtrise un minimum l’art de la politesse et si on rencontre par hasard quelqu’un dont la gueule nous revient pas, on reste quand même souriant en prenant un faux air intéressé. Si comme un enfant je me mettais à brailler dès que je croise une tête de fion, je passerai sans doute pour une folle ou pire… pour quelqu’un de très mal élevé…

Dès leur naissance, on demande aux enfants de se comporter comme des êtres civilisés, de faire de jolis sourires et d’éviter de pleurer en public. On oublie trop rapidement que les bébés sont en fait de petits animaux sauvages qui fonctionnent à l’instinct : si un enfant pleure dans vos bras, c’est parce qu’il préfère 100 fois être dans ceux de ses parents et qu’il ne supporte pas votre haleine de poney. Et comme il doit en avoir plein le cul de passer de bras en bras, il n’a pas d’autre moyen d’exprimer son mécontentement qu’en pleurant et je trouve ça tout à fait lé-gi-ti-me. Les parents gênés vous trouveront toujours une bonne excuse pour expliquer ses pleurs mais ça ne sert à rien. C’est pas non plus trèèèès grave…

Cependant, comme je n’ai pas non plus envie qu’on prenne Naine pour une casse-couille, j’ai toujours une petite boule d’angoisse dans le ventre quand une tierce personne la prend dans ses bras…

Voisine : » Elle est trop jolie ta Naine ! Je peux la prendre ? »

Zaza : « Oui, oui bien sûr. Il faut qu’elle s’habitue à être dans les bras d’autres personnes que ses parents »

Voisine : « Viens dans mes bras ma jolie ! »

Naine : «…. » Pleure pas, pleure pas, pleure pas…

Voisine : « Elle est vraiment calme, c’est incroyable ! » Pleure pas, please Naine, ne pleu-re-pas….

Naine : « WAA.... » Non, non, non, arrête…

Voisine : « Tu as des choses à me dire ?? »

Naine : « WAAAAAAAAAAAAAAA !!! » Fuuuuuuuck…

Voisine : « Ha mais qu’est-ce qu’elle a tout à coup ? »

Zaza : « Heu…. Elle a sûrement faim ! »

Et en plus, t’as probablement bouffé de l’aïl avant d’arriver… C’est que Naine est une jeune fille raffinée. Comme sa mère.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zazainlondon 3355 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog