Magazine

Vous êtes malade? Dites AAA...

Publié le 31 mai 2010 par Le_bdd
François Baroin craint pour le label AAA de la France.
L'objectif de conserver la note AAA de la dette souveraine française est "tendu" et conditionne en partie les décisions sur la réduction des déficits, a déclaré dimanche le ministre du Budget, François Baroin.
Le ministre du Budget a confirmé que, dans les prochaines années, "nous n'allons pas toucher aux impôts", sauf à travers des réductions de niches fiscales.
F. Hollande, quant à lui, a jugé dimanche que seule une hausse drastique des impôts permettrait d'atteindre 3% de déficit public en 2013.
Ceci juste en passant pour montrer une fois deux plus que dans ce pays l’opposition systématique est de mise, on est « dans la merde » jusqu’au cou mais le seul objectif de nos politiques n’est clairement pas celui qu’on souhaiterait.
Revenons au sujet.
Bercy justifie le plan de rigueur au nom des agences de notation : 
La France doit réaliser son plan d'économies et de réduction du déficit afin de conserver sa note maximale auprès des agences de notations financières, a donc déclaré dimanche le ministre du Budget François Baroin.
Voilà des propos qui me choquent assez.
Cela veut il dire que la politique économique d’un pays comme la France est conduite en fonction d’une note donnée par une agence privée et étrangère?
Cela semble bien être le cas, je suis naïf, mais ca me fait mal de l’admettre, et DE L’ENTENDRE.
Tout est fait pour garder la note AAA, et non pas parce qu’il faut le faire ?
Mais quel pouvoir redoutable ces agences ont entre leurs mains, c’est effrayant !
Info ou intox ? 
Maintenant, on peut s’interroger à savoir si l’objectif du maintien de cette notation n’est pas juste un prétexte pour faire passer en douceur des mesures impopulaires.
Faisons peur, agitons le spectre Grec et Espagnol et voyons la réaction des uns et des autres.
« Attention, si le grand gourou baisse notre note, nous plongeons, alors tous dans les rangs » serait le message subliminal.
Je n’apprécie pas.
Je n’accepte pas qu’une boite privée fasse la pluie et le beau temps dans notre pays, le peuple n’est plus souverain en quelque sorte.
Et même si c’est bel et bien le cas et qu’il faut bien l’admettre, n’en parlons pas, ne mettons pas cela en avant, je trouve que c’est vraiment avouer que nos gouvernements n’ont vraiment plus beaucoup « la main » sur la gestion du pays.
Deux poids, deux mesures
Les américains quant à eux sont tout aussi endettés que nous non ?
Etrangement, je n’imagine pas une seule seconde voir leur note rabaissée par les agences de notation.
Pourquoi donc ? parce que ces agences sont américaines ? et peut être que le patriotisme économique veut dire quelque chose dans cette partie du monde.
J’en suis a me demander si tout cela n’est pas « commandé » depuis Washington.
Vous êtes malade? Dites AAA...Nous sommes en pleine guerre économique, ces agences de notation ressemblent a de sacrés missiles intercontinentaux.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Le_bdd 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte