Magazine Beauté

Alerte au spot !

Publié le 08 décembre 2007 par Marine Chevalier
Objectif camouflage !
Le bouton traître est né cette nuit pendant que vous dormiez, et non seulement il n'a pas l'intention de partir, mais en plus, il risque de grossir ! C'est pourquoi, il faut prendre les choses en main immédiatement pour ne pas le laisser vous gâcher la vie. Le spot vicieux se maîtrise donc en douceur et en deux temps : on le camoufle en journée et on le bichonne le soir. A l'attaque !

Opération unification
Avant de tout faire pour cacher le bouton, il faut effectuer un vrai travail de fond. En premier lieu, vous devez donc appliquer un fond de teint qui va d'abord faire disparaître toutes les petites imperfections de votre peau et qui va commencer à cacher ce spot. C'est pourquoi, une poudre compacte est une bonne solution. Comme elle est fine, elle unifie discrètement le teint et couvre efficacement les imperfections sans laisser de trace.

Opération correction
Le stylo correcteur est le meilleur moyen pour cacher un bouton. En choisissant une teinte la plus proche possible de votre couleur naturelle de peau, vous obtiendrez un résultat super discret. Une fois votre fond de teint appliqué, déposez une touche d'anticernes de manière à couvri votre spot. Mais attention ! Il faut que le résultat soit unifié car si on voit des traces de correcteur, votre opération camouflage n'aura servi à rien.

Opération extermination
Pour qu'un bouton disparaisse rapidement, il faut en général le laisser respirer pour qu'il s'assèche. Mais le soir venu, il faut absolument en prendre soin. Pour cela, vous devez utiliser des produits spécialement conçus pour traiter les boutons. Ils assèchent les spots, atténuent les rougeurs et les cicatrices. En l'utilisant tous les jours, les boutons n'oseront plus pointer le bout de leur nez !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marine Chevalier 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog