Magazine Société

Police à louer

Publié le 08 juin 2010 par Curieux2010
Le Téléjournal avait ce soir la nouvelle suivante : Les commerçants de la Place Dupuis ont déboursé 20,000$ de leurs poches pour la sécurité autour de l’édifice. Ce montant a été facturé par le service de police de Montréal. La nouvelle m’a fait sursauter car il me semblait que la police était au service de la communauté et non un service à but lucratif. Alors je me suis interrogé sur notre système de police. Il faut d’abord savoir qu’il y a plus de 14753 policiers au Québec selon un recensement datant de 2005, ce qui comprend tous les services de police confondu. Mais ou sont-ils? Que font-ils?Donc des commerçants doivent payer pour être mieux protégés. D’autres doivent défrayer les coûts pour les dégâts causés les soirs de parties de hockey. Les policiers ne se déplacent plus pour les accrochages, les bouchons de circulation causée par l’arrêt des feux de circulations, les vols à domicile. De plus les soirs de manifestations les membres de l’escouade anti-émeute sont prié de rester à la maison. Au Québec nous sommes le service de police qui a le moins d’effectif pour effectuer les recherches de sites de pédophilies. Nos enfants et même des adultes disparaissent et nous ne les retrouvons pratiquement jamais. Les postes de police de quartier sont ouvert de 9h00 à 19h00 (voir site du SPVM). Le quartier général de la police de Montréal est protégé par une agence de sécurité en faillite et amis des Libéraux, B.C.I.A. Un édifice de la police protégé par une agence privée! Wow! On aura tout vu. À Repentigny, ma chère ville du bonheur, lorsqu’on voit une auto-patrouille on fait un vœu. Au poste de Legardeur, un dimanche après-midi quatorze (14) voitures sont bien gentiment garées dans le stationnement. Les ventes de drogues progressent autour des écoles. Les gangs de rue fleurissent. À Kanesatakenous payons en temps supplémentaire des policiers qui «surveillent» les allées et venues des trafiquants de cigarettes et autres petits plaisirs défendus, mais qui n’ont pas le droit d’intervenir. Autre bêtise, le fédéral et le provincial vont crée une escouade anti-terroriste. Ils ne savent pas comment trouver les fraudeurs et les kidnappeurs d’enfants, comment vont-ils faire pour débusquer des terroristes bien entraînés?Bref, je ne veux pas ici, blâmer les policiers eux-mêmes. Mais plutôt nos gestionnaires qui veulent par tous les moyens faire des économies sur le dos des payeurs de taxes que nous sommes. Il faut que les interventions de nos policiers soient rentables : Factures pour la surveillance et contraventions à outrance. Bientôt si votre enfant disparaît vous devrez payer pour qu’on le retrouve. Il y aura aussi un prix pour dénoncer un pédophile de votre quartier. Une invasion de domicile pourrait vous coûter deux ou trois mois de salaire. Je sais, tout cela vous semble ridicule, mais assoyez-vous cinq minutes et faites l’inventaire des décisions ridicules de nos gouvernements (…) vous voyez que ce n’est pas si ridicules que ça. Allo! Police? Allo! Y-a-t-il quelqu’un? Répondez s.v.p.!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Curieux2010 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine