Magazine Info Locale

Roller-hockey : les HOCKLINES en bronze

Publié le 08 juin 2010 par Toulouseweb
Toulouse remporte sa troisième médaille de bronze d’affilée
Engagée, la petite finale aller (8-4 pour les Hocklines) promettait un retour sous haute tension. Promesse tenue : sous la chaleur accablante du terrain des Corsaires de Paris XIII, les Hocklines sont allés chercher leur médaille avec les dents.
Après une ouverture de score en supériorité, les toulousains vont avoir toutes les peines du monde à produire du jeu. Malgré l’avance engrangée à l’aller, les Hocklines se livrent de trop, laissant à Paris de nombreuses occasions d’obtenir des contres. Coups portés aux visages, dangereuses charges dans le dos : le match menace plus d’une fois de dégénérer suite à une absence de corps arbitral, remplacé au pied lever par un unique arbitre qui fait de son mieux pour contenir les effusions.
Menés 4-1 à la pause, les Hocklines mettent les choses au point dans le vestiaire. « Nous avions l’avance de départ, à nous de gérer le score pour que Paris ne puisse plus remonter. » explique Jonathan Ostré.
Une minute après la reprise, les Hocklines appliquent la leçon, par l’intermédiaire d’un but de Lionel Tarantino. Le match prend alors une toute autre physionomie, avec des toulousains qui s’accaparent les belles actions. Paris tente plus de tirs que son adversaire mais le trouve toujours sur ses talons (4-2) (5-3) (6-4). Quand il ne se heurte pas au gardien Raphaël Vincent. L’homme du match, impressionnant de détermination dans la cage, est d’abord fier du collectif. « Je suis content de mon match, vraiment. Mais on a surtout eu une bonne défense qui a tenu longtemps. Et on a retrouvé l’équipe que l’on aurait du être toute la saison. Il fallait être là pour cette dernière rencontre, on a su répondre présent. » déclare l’ex-Bélougas, médaille autour du cou. Une médaille du « cœur » pour le capitaine Kevin Bonnegarde, auteur de l’ultime but de la soirée. Une troisième médaille de bronze en trois ans dont deux en Nationale 1.
Les Hocklines, éternels troisièmes ? « On est heureux de cette victoire, d’autant que ce fut un match très dur. Maintenant, il va falloir passer un cap » enchaîne l’entraîneur-joueur Jonathan Ostré, déjà focalisé sur l’avenir. « L’équipe s’est mise d’accord dès la fin de la rencontre. L’an prochain, nous viserons le titre de champion de France. »

Site Web
hocklines.free.fr

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Toulouseweb 7297 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine