Magazine Humeur

Comment réduire les déficits publics, quelques idées en vrac...!!

Publié le 08 juin 2010 par Lopirolon

Saint du jour : Saint Médard

Contrepèteries : C’est fou ce qu’on dit sur le péché

Danser comme un ballot

Elle a découvert sa raquette en criant

Elle est bête à vous échauffer la bile

Dicton Français : Celui qui aime beaucoup ne pardonne pas facilement.

Dicton Juif : Quie ne peut supporter le mal ne vivra pas pour voir le bien.

Dicton Africain : Les paroles sont comme les œufs, à peine écloses elles ont déjà des ailes.

Dicton Occitan : N’es pas nascut darrès un boitas. Il n’est pas né derrière des ronces.

Proverbe Chinois : Les portes de la charité sont difficiles à ouvrir et dures à fermer.

Comment réduire les déficits publics : quelques idées en vrac !

Le football et son équipe de France mal en point, font oublier une économie mondiale et Française en particulier, très mal en point. Que ce soit du côté gouvernemental et de la droite ou du côté de la gauche ou le problème du jour semble plutôt la préparation des présidentielles, plus personne ne nous parle des déficits publics. Et pourtant il va falloir prendre des mesures, il faudra en particulier que tout le monde se serre la ceinture et ne s’estime pas en dehors du système. N’est-ce pas Messieurs les Présidents de Région et de Départements qui rejetez l’arrêt de la progression de la dette des collectivités locales. Avant de rejeter, on réfléchit.

Pour revenir à la réduction de la dette de l’Etat, comme je ne vois pas beaucoup de politiques lancer des idées sur le sujet, je me permets de donner quelques idées glanées au hasard de mes lectures sur les médias :

- Diminuer les dépenses militaires de 5,9% au lieu de les augmenter comme l’an dernier. Sommes-nous un pays en guerre pour augmenter nos dépenses militaires ? 6% de 64 milliards d’euros cela représente une économie de 4 milliards d’euros.

- Le budget de l’Elysée : il augmente sept fois plus vite que le budget de l’Etat. Les dépenses s’envolent depuis l’arrivée au pouvoir de Sarkozy, +11% en 2007, +18,5% en 2008, magouilles dans le choix des marchés en les attribuant aux plus disants….etc….

- Demander le remboursement des vaccins AH1N1 par les laboratoires amis de Madame Bachelot = un milliard et demi d’euros.

- Demander le remboursement d’une partie des 400 millions d’euros donnés à Bernard Tapie par le gouvernement.

- Vérifier les subventions et les comptes des partis politiques afin d’éviter des dépenses somptuaires telle le site communautaire de l’UMP = 500.000 euros pour rien. Mais les autres partis n’ont rien à envier à l’UMP.

- Remboursements des commissions occultes en tout genre permettant aux partis politiques de vivre grassement sur le dos des électeurs.

-       Demander le remboursements des subventions accordées à toutes entreprises délocalisant ou supprimant des emplois.

- L’application stricte de la contribution sociale ou CSG, à tous les revenus quels qu’ils soient, même pour les élus.

- Permettre les cumuls de mandat (puisque ni la droite ni la gauche ne semble vouloir lâcher) mais interdire le cumul des salaires correspondants. Un seul salaire pour autant de mandats qu’ils voudront.

- Supprimer les frais de mandat et les indemnités à tout élu, quel que soit sa fonction, qui n’a pas fait acte de présence.

- Supprimer une partie du parc automobile gouvernemental et limiter les frais de transports des élus, en particulier dans les hautes sphères gouvernementales.

- Supprimer les niches fiscales style « diminuer de 75% votre ISF », défiscaliser en achetant un bateau de luxe, etc….

Et il y a des tas d’autres idées, mais à chaque fois vous touchez à l’argent des élus, alors qu’ils soient de droite ou de gauche, ne touche pas à mes avantages, ne touche pas à mes mandats. Et après vous viendrez vous plaindre d’une abstention qui ne cesse d’augmenter !! Donnez l’exemple, ne serait-ce qu’une fois et peut-être les électeurs pourront recommencer à croire à une résurrection de la classe politique.

 En partageant la facture du déficit, vous arrêterez peut-être la fracture entre électorat et classe politique.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lopirolon 706 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines