Magazine Santé

Une femme de 80 ans, brûlée vive

Publié le 08 juin 2010 par Suzanneb

Rester en vie ! 

En santé comme en d'autres domaines:
Nos représentants élus DEVRAIENT NOUS PROTÉGER contre l'appétit des industriels... mais ils préfèrent se remplir les poches !

juin

8

2010

Par Suzanne Bissonnette

Bien que sa fille ait tenté à maintes reprises d’obtenir de l’aide pour accompagner sa mère paralysée, malgré ses nombreux appels, ses pleurs, cette femme de 80 ans est morte brûlée en tentant de préparer une simple soupe dans son appartement.

Jeannine LefebvreMalgré les demandes répétées, personne ne s’est manifesté. «Ça fait plusieurs semaines que je demandais de l’aide dans le milieu de la santé, un peu partout (…), je pleurais, j’expliquais la situation de ma mère», lance Lucie Lefebvre. Elle a finalement dû quitter son emploi pour s’occuper de sa mère. «Je la sentais en danger dans son logement», poursuit sa fille.

À son arrivée à l’hôpital, pour aller voir sa mère gravement blessée, samedi, Lucie Lefebvre a rendu visite à la travailleuse sociale, à qui elle avait prédit qu’une tragédie allait survenir. «Y’a personne qui mérite de finir comme une torche humaine, surtout que je l’avais dit que ça arriverait. Mais personne ne m’a entendue», dit-elle.

«Y’a personne qui mérite de finir comme une torche humaine, surtout que je l’avais dit que ça arriverait. Mais personne ne m’a entendue.»

Épuisée, attristée, Lucie Lefebvre se sent énormément coupable de ce qui est survenu. «Je n’arriverais jamais à accepter ce qui arrivé à ma mère, surtout quand ça aurait pu être évité», poursuit-elle, la gorge nouée.

Lucie Lefebvre encourage maintenant les gens qui réclament de l’aide à multiplier les initiatives afin de se faire entendre. «Je comprends maintenant pourquoi les gens vont sur le pont et arrêtent le trafic. J’aurais dû aller sur le pont Jacques-Cartier. J’aurais dû me faire entendre. On dirait que je n’ai pas été entendue», lance-t-elle.

«Osez, allez plus haut. N’attendez pas qu’il arrive ce qui est arrivé à ma mère», dit-elle en terminant.

TVA Nouvelles - Femme brûlée - Le drame aurait pu être évité 6 juin 2010

Voir aussi: 2 enquêtes sur la mort de Jeannine Lefebvre

De beaux grands CLSC tout neufs mais VIDES, des bureaux, de l’équipement, des cadres… mais pas d’infirmière, pas de médecins, pas de préposés aux malades… rien que des infrastructures sans personne pour offrir les services à la population. Voilà comment le gouvernement dépense ses millions en santé. En attendant, vous pouvez bien crever la bouche ouverte, on s’en fout royalement !

Sources et références pour cet article

  1. TVA Nouvelles - Femme brûlée - Le drame aurait pu être évité 6 juin 2010
    lcn.canoe.ca/lcn/infos/faitsdivers/archives/2010/0...
  2. TVA - 2 enquêtes sur la mort de Jeannine Lefebvre - 7 juin 2010
    lcn.canoe.ca/lcn/infos/faitsdivers/archives/2010/0...
.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Suzanneb 1338 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine