Magazine Société

Du pain ou des jeux ?

Publié le 08 juin 2010 par Yvesd

Allez_les_bleus...French_team_supporters.jpgFinalement Josette et Marcel n’iront pas soutenir les « bleus » en Afrique du Sud. Pas parce qu’ils viennent de découvrir que là bas c’était l’hiver ni parce que, aux dires du Guide du Routard local, faut pas espérer trouver un marchand de (vraie) galette-saucisse à tous les coins de rue de Soweto.

C’est juste parce que les temps sont durs et qu’à des 600 euros la piaule - par jour mais avec quand même le p’tit déj inclus - c’était juste pas raisonnable. Ca faisait quand même cher pour aller brailler « allez les bleus ! » sur les gradins d’un stade de foot, déguisé façon figurant du « son et lumière » du Puy du Fou, la tronche peinturlurée avec on ne sait trop quoi. Allez savoir dans ces pays où les sauvages ne causent même pas français.

Match-amical-ou-pas.jpg
Chez « Restons Correct ! » nous partageons largement l’analyse de ces fidèles lecteurs : à choisir entre le « pain » et les « jeux » nous choisissons le pain. Sans compter que nous connaissons des tas de moyens beaucoup plus amusants de claquer 600 euros par jour sans être obligé de réviser nos leçons d’arithmétique élémentaire pour savoir si 4-4-3, c’est mieux que 3-3-4 ou 3-4-3.

D’autant plus que, pour tout vous avouer et mondial ou pas, le foot ça nous fait d’autant plus chier que nous n’y avons jamais rien compris. Après tout c’est normal : faut sans doute être de gôche pour en saisir toutes les subtilités, pour en comprendre toute la dimension « communion populaire » dans un élan de rassemblement fraternel des vrais sportifs venus des quatre coins de la planète pour se tirer la bourre.

rama yade.jpg
C’est la raison pour laquelle nous soutenons sans réserve la position prise par l’excellente Rama Yade à propos des frais de déplacement de nos vaillants représentants sur place.

Madame la Secrétaire d’Etat, sachez si vous avez encore le loisir de nous lire, que nous sommes 100 % d’accord avec vous quand vous vous interrogez sur l’opportunité d’un hébergement aussi somptuaire.

Y ‘a pas de raisons qu’il n’y ait que les traders à bonus qui s’y collent question serrage de leurs ceintures en croco de chez Hermès. C’est un peu tard mais si, comme nous ne vous le souhaitons pas, vous êtes toujours à cet important poste ministériel dans quatre ans, nous vous suggérons de les loger sous la tente, à la succursale locale du camping des Flots Bleus par exemple.

Ils n’auront droit au bungalow pour six personnes avec toilettes privées et vue sur la mer que s’ils ne s’emmêlent pas trop les pinceaux en jouant à la baballe avec leurs petits camarades.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yvesd 625 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine