Magazine Internet

Le dislike button, une alternative à l’open graph ?

Publié le 08 juin 2010 par Gregoirelacoste

En ce moment on parle beaucoup d’open graph, de Facebook et de son like button décentralisé à travers le web.

Pour résumer le débat : open graph de Facebook tente de créer un social graph de tout le web. On peut avec cet outil, qui a déjà été ajouté à plus de 100 000 sites, savoir ce qu’aiment nos amis Facebook à n’importe quel moment et ce sur n’importe quel contenu du web (produit, film, article, site web…). Ce fait qui parait anodin représentera très bientôt un outil incontournable de ciblage pour les campagnes de communication web (le nouveau google adsense pour extrapoler : plus précis, plus pertinent).

Parallèlement à ça, un débat sur la protection de la vie privée (qui était attendu) est né.

Le dislike button, une alternative à l’open graph ?

Aujourd’hui, le dislike button met le doigt sur un autre débat qui a été relégué au second plan pendant un temps. En effet le like button de Facebook est une très bonne arme pour montrer ce qu’on aime (comme son nom l’indique), mais malheureusement pas pour montrer ce que l’on aime pas et ainsi avertir ses contacts d’un article inutile ou faussé à éviter (la fausse mort de Bernard Montiel par exemple), un produit qui nous a déplu, une page Facebook Hoax (l’application qui a visité mon profil)… En un mot, l’absence de bouton dislike nous restreint à un monde tout rose où tout le monde aime tout et où personne n’aime pas. Voici d’ailleurs 5 raisons pourquoi facebook aurait besoin d’un bouton dislike.

Le dislike button rééquilibre les pendules en nous proposant un outil simple et utile pour partager avec son réseau ce que l’on aime pas. Il suffit d’aller sur dislikebutton.me (ça ne fonctionne pas top), de drag and droper le bouton dans son navigateur et de se Facebook connecter ou alors de le télécharger sur les add ons pour Firefox. En cliquant sur le bouton (qui vous suivra désormais partout), vous tiendrez au courant votre réseau de ce qu’il faut éviter, ou ce que vous n’aimez pas (pour éviter un cadeau d’anniversaire qui vous déplaierait) par exemple.

Reste plus qu’à attendre que tout le monde l’installe pour faire contrepoids au like button de Facebook.

Attention néanmoins, je n’ai pas réussi à tester le service (l’addon firefox bug, et il n’est pas possible de se facebook connecter via dislike.me), et vous ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gregoirelacoste 142 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines