Magazine Médias

Scoop : Laurence Ferrari voilée au 20h de TF1

Publié le 08 juin 2010 par Parlonstv

C'est recouverte d'un voile blanc que Laurence Ferrari est apparue, hier soir, au journal de TF1. Filmée par des caméras iraniennes et non celles de TF1, la journaliste interviewait le président Iranien Mahmoud Ahmadinejad, en direct de Téhéran.

Durant ce 20h, Laurence Ferrari, enceinte de 4 mois, a pu aborder tous les sujets polémiques du moment, que ce soit le nucléaire iranien, la situation à Gaza, ou même la libération de la Française Clotilde Reiss. "Il y a eu discussion avant l'interview afin de nous suggérer un certain nombre de questions, bien sûr nous n'en avons pas tenu compte. Nous avons pu poser toutes les questions que nous souhaitions, sur le nucléaire, sur Israël... il n'y a eu aucune censure de leur part". Selon la loi islamique en vigueur dans le pays, le port du voile pour les femmes est obligatoire en Iran. Laurence Ferrari ne faisait donc qu'appliquer cette loi, comme elle l'explique dans le Figaro : « Je respecte les règles des pays où je me rends. Je ne me suis pas posé la question de savoir si cela m'était agréable ou désagréable». Le port de ce voile était donc le seul moyen pour TF1 et la journaliste de réaliser cette interview d'Ahmadinejad. «C'était le seul moyen pour Laurence Ferrari de réaliser cette interview exclusive, explique-t-on à TF1. Toutes les journalistes femmes ont dû en faire autant dans des pays au contexte similaire.»

La seule façon d'échapper à cette polémique médiatique pour TF1 aurait été d' envoyer son présentateur Harry Roselmack en Iran. Mais céder à une forme de sexisme aurait-elle été la meilleure des solutions ?

article rédigé par Martin.M


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Parlonstv 945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte