Magazine Côté Femmes

Je suis un cœur d’artichaut !

Publié le 08 juin 2010 par Sochik

Je suis un cœur d’artichaut !L’été arrive enfin ! Le soleil allonge nos journées et raccourcit nos jupes, les oiseaux gazouillent joyeusement et vous, évidemment, tout ce renouveau, ça vous met de bonne humeur, voire d’humeur conquérante, n’est-ce pas ? Votre énergie (en fait votre libido soyons claires !) grimpe comme le thermomètre, c’est à dire lentement mais sûrement… oui et en même temps, cette année, c’est décidé : votre cœur d’artichaut vous le laissez au potager ! Mais au fait pourquoi tombez-vous amoureuse tous les deux week-ends alors que vos meilleures copines sont, elles, en couple depuis plusieurs années ?

Eh oui, c’est plus fort que vous, dès que vous croisez un homme qui vous plaît, vous sortez l’artillerie lourde pour le séduire et vous vous dites que cette fois c’est le bon, malheureusement à chaque fois l’histoire tourne court et vous fragilise un peu plus. Bref, vous en avez assez de votre comportement d’adolescente ….
Certaines personnes, dont vous faites peut-être partie, sont abonnées aux histoires dites « d’amour » éphémères, parfois douloureuses et/ou aux coups de foudre qui ne les mènent nulle part.
Choisir ce qui est bon pour soi en délaissant ce qui, consciemment, nous fait souffrir, voire nous dégrade, n’est pas une mince affaire ; tout comme nous savons que faire de l’exercice quotidiennement et manger équilibré fait le plus grand bien, pourtant nombreuses sont celles qui continuent à ne rien faire en espérant qu’un coup de baguette magique les préservera de la maladie.
Ainsi, vous, les cœurs d’artichaut, succombez aux attraits du célibataire de la soirée comme à une religieuse au chocolat : avec passion et sans réfléchir !

Vous êtes dans l’illusion d’un amour fantastique qui viendra enfin vous sauver et combler votre vide intérieur (dont parfois vous n’avez même pas conscience), lequel est, en effet, satisfait pour quelque temps ; ensuite c’est la grande déception.
En fait, l’autre n’est pas reconnu en tant que personne et par conséquent ne peut être que décevant. Vous vous nourrissez de « l’amour » de vous même que l’autre vous renvoit, dur n’est-ce pas ?!
Comme vous ne savez pas identifier (et n’avez jamais su) ce qui est bon pour vous, vous collez exactement aux désirs et attentes de l’autre : vous faites du golf pour faire comme Monsieur, vous aimez subitement l’Italie parce que lui est italien, vous devenez casanière alors que vous êtes un vrai oiseau de nuit… vous continuez ainsi à nier vos propres désirs et préférerez vous laissez tomber dans l’amour fusion et votre histoire finit souvent mal (pour vous).
Pire, parfois vous vous créez des histoires alors qu’il n’y a absolument rien ! Monsieur a juste passé une bonne soirée, c’est tout, mais vous, vous êtes persuadée que « quelque chose » s’est passé …
Pour être bien avec quelqu’un il faut savoir être bien avec soi même. Si vous ne savez pas être seule plus de trois mois, il est temps de vous posez les bonnes questions, personne ne pourra combler indéfiniment votre vide intérieur.

S’aimer soi-même veut dire vivre dans l’amour de ce qui vous est donné plutôt que dans la recherche de ce qui vous manque.

Par conséquent, commencez d’abord par identifier ce qui est bon pour vous, par prendre soin de vous, par vous faire plaisir, par vous respecter car lorsque l’amour est en vous et non au dehors, lorsqu’on a pris la responsablité de répondre à ses propres besoins, alors et seulement alors, on cesse d’être victime, on passe au stade adulte et on peut aller à la rencontre de l’autre.
Alors hauts les coeurs (d’artichaut

;)
), partez donc à la recherche de vous-même et lorsque vous vous serez un peu plus trouvée, vous n’éprouverez plus ce besoin impérieux de tomber amoureuse du premier venu…

Les conseils du Psy
• Regardez vous en face
Posez vous les bonnes questions (qu’est-ce que j’attends dans ma vie, de quoi ai-je besoin par exemple) et soyez honnête avec vous-même.
• Arrêtez de vous comparer aux autres
Vous êtes unique et particulière, chacun son chemin.
•  N’oubliez pas que vous n’êtes pas votre comportement
Un comportement ça se change et ça s’apprend : faites vous aider !

Marielle KORN – Cabinet de Thérapie et de Développement Personnel
21 rue Pasteur – 44800 St Herblain
www.cabinetkorn.fr – 02 51 78 65 60


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Mon cœur est à vif

    cœur

    J’ai eu un choc. J’ai retrouvé Costa d’Hartley Cœur à Vif. Alors mon numéro c’est le 07.86… (oui je suis hype je suis en 07). Épouse-moi steuplééééééééééé ! Lire la suite

    Par  Laviereveedunefee
    CÔTÉ FEMMES
  • Remède pour un cœur brisé

    Remède pour cœur brisé

    Le cœur brisé a un fort potentiel d’en dommager l'esprit émotionnel d’une personne. Beaucoup de gens qui l'expérience ont l'air d’être triste et isolé. Lire la suite

    Par  Plat-Tip
    CÔTÉ FEMMES, MINCEUR
  • Une flèche en plein cœur

    Tourbillon et valse de sentiments. Mais qui est donc la gentille sorcière qui a jeté son sort malfaisant ? Une dose de poudre d’étoiles, une dose de douceur et... Lire la suite

    Par  Elisabeth Robert
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Eh oui

    Quand comprendrez vous qu'il y a eux et il y a nous ? Mais sachez le, nous sommes les coupables ! Car eux, les pseudos grands, pour être ce qu'ils sont, ils... Lire la suite

    Par  Philippe Delage
    FOCUS EMPLOI
  • Je suis vieux et j'en suis fier

    Chaque jour que je passe sur Internet me rappelle que je suis vieux. Outre le fait que je lise parfois de (très jolis) textes où je me reconnaîs, moi aussi, ... Lire la suite

    Par  Gourousdunet
    EMARKETING, FOCUS EMPLOI, INTERNET, MARKETING & PUBLICITÉ
  • Noblesse de cœur !! plus valorisant

    Noblesse cœur plus valorisant

    NOBLESSE DE CŒUR !! C'EST PLUS VALORISANT... Sarkozy, noble authentique, Villepin, roturier ___Au Tout Début, Les Chefs de Bandes, Se Sont Eux Mêmes, Attribuer... Lire la suite

    Par  7sirius12
    HUMEUR, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Eh mec! Elle est où ma caisse ?

    mec! Elle caisse

    23 décembre 2009 Eh mec! Elle est où ma caisse ? Genre: vomitifannée: 2001durée: 1h25 l'histoire: Jesse et Chester ont passé une nuit incroyable. Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Sochik 970 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine