Magazine High tech

Tablette or not Tablette ?

Publié le 08 juin 2010 par Itech
L’avenir de l’ordinateur est-il la tablette tactile ? A cette question épineuse, Bill Gates avait répondu « oui » en 2001. Neuf ans plus tard, Steve Jobs confirme les dires de Bill Gates et annonce la disparition prochaine du PC/Mac. Steve Ballmer prend part aux prédictions et déclare que les tablettes tactiles feront office d’accessoires. Les prémices d’une nouvelle guerre se fait sentir.L’arrivée de l’Ipad a provoqué des remous. Certaines entreprises concurrentes ont fait le choix judicieux d’attendre la sortie de l’Ipad. La raison ? De bénéficier de l’extraordinaire buzz du groupe à la pomme afin lancer à leur tour leur tablette tactile. Un moyen de réduire des investissements publicitaires. Cependant, d’autres groupes se sont lancés dans l’aventure de la tablette à l’instar d’Archos. D’ailleurs, Archos propose différents modèles opérant sous Windows et dernièrement sous Android.   Parmi les grands noms, Samsung, Dell et Asus sont en lice et comptent bien prendre une part du marché avec leur « Ipad Killer ». Mais s’agit-il simplement d’une histoire de tablette ? Il est de mon avis que cette bataille de tablette cache une lutte de « systèmes d’exploitation ». Et parmi ces systèmes d’exploitation, que retrouvons-nous ? Mac, Android et Windows. Trois géants et trois stratégies différentes.Apple adopte comme à son habitude la stratégie du produit unique. La phrase d’Henri Ford au sujet de la Ford T résume bien la stratégie d’Apple : "tout le monde peut avoir une Ford T de la couleur qu'il souhaite, à condition que ce soit le noir... " Pendant qu’Apple se concentre sur son produit phare, Google souhaite étendre son système Android en premier temps via une multitude de tablettes tactiles. Puis, dans un proche avenir, il intégrera sa dernière trouvaille: Chrome OS. Le but recherché de Google reste le même: accroitre le trafic sur son moteur de recherche afin de développer le marché publicitaire opérant sur son réseau. Microsoft a essuyé un sérieux revers il y a deux semaines lorsque HP a renoncé au lancement de sa tablette Slate intégrant le système d’exploitation Windows. De plus, le rachat de Palm par HP risque de compliquer la donne pour Microsoft puisque HP décidera surement d’opérer désormais sous le système Web OS de Palm… Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, Microsoft a décidé que sa tablette tactile Courier ne restera qu’au stade de prototype. Les raisons invoquées restent inconnues… Il se peut que Microsoft patiente et analyse ce nouveau marché avec attention avant de lancer un produit concurrent. L’Ipad va sans doute profiter de l’absence momentanée de véritables « rivaux » et prendre une nouvelle longueur d’avance. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Itech 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine