Magazine Poésie

Poeme de Camillou : L'amour est la plus belle des cles

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Une spirale de notes dégoulinent de mon front.

Mes cheveux noirs me protègent des autres.

Ils m'encadrent le visage comme le bois noir de mon petit piano.

Dans ma main, je tiens l'essence de la vie et entre mes doigts rapides,

je crée en une fraction de seconde ces notes qui font raisonner tout mon être.

Il suffit d'y déposer une tendresse, un baiser sur cet homme de bois pour qu'il me ramène à la vie.

Avec lui, je me sens bien, dans une sorte de cocon doré, une belle cage ensorcelée dont moi seule détient les deux clés.


Tout est là, dans la solitude la plus profonde, un ami m'entends en silence tel un animal blessé, incompris qui ne parlerait pas mon langage.

Je le rend à la vie, et a chaque fois j'essaye de faire raisonner en lui ses plus beaux sentiments comme à un être humain auquel il faudrait arracher quelque douceur, quelque biens qu'il cache trop profondément. Chaque être humain est emplit de qualité, encore faut -til trouver la clé pour qu'il s'ouvre à vous.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Prochain TERRITOIRE DU POEME.

    Le TERRITOIRE DU POEME présente                             FRANCINE CARON                                                                       ... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Cassandre06 : Silence

    Silence, le monde s'est arrêté, Aujourd'hui, quand je t'ai entendu, Silence, dans cette clarté, Qui m'a tant et si bien déçue. Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Ctitof : Absences

    Une porte qui se refermeEt je reste dans le désirA l'écorce chaude et rugueuseDe ton doux retour où le videMe pousse déjà et m'enferme Pas une place ni de... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Gramophone889 : Volage

    Poeme Gramophone889 Volage

    Je t'avais découverte à l'étalageOù tu pratiquais l'effeuillageTa faim n'avait pas de quartierTu picorais à tous les grainetiers Si tu n'avais pas été aussi... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Coeurdeverre : ...Reste....

    Rencontrer un ami et soudain s'attacher...Simplement par des mots, être parfois liés...Pour des raisons obscures, savoir qu'il va partir...Alors que j'ai encore... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Coeurdeverre : ...Insomnie...

    Les lueurs du matin se lèvent sous mes yeux...Je n'ai pas pu dormir, ou bien alors si peu...Dans les bras de Morphée, je n'ai pas su aller...Et les bruits de... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Madinx : ENDANSEMENT

    Esclave au solen trouver la clé,l'envol de ta liberté.Tes origines, pourquoi y rester plantée ?Tu n'as de pays que là où tes pas embrassent tes pieds. Un vent e... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines