Magazine Photos

Umar TIMOL (Île Maurice) : texte.

Par Ananda
Fais-moi un enfant, un bel, un grand enfant, solide comme toi, beau comme toi, fais-moi un enfant qui me fera des calins, qui me racontera des petites histoires, un enfant qui éclatera de rire pour un rien, un enfant qui me tiendra compagnie, qui m’empêchera de vieillir, un enfant qui me donnera goût à la vie, un enfant qui sera ma raison de vivre, fais-moi un enfant qui sache écourter ces longues nuits de réflexion et de désespoir, un enfant qui aime les contes de fées et si c’est un garçon il sera un violoniste et si c’est une fille elle sera artiste peintre, fais-moi un enfant pour que je puisse en être fière, pour que je puisse me flatter de ses réussites, fais-moi un enfant pour que je le console et la cajole, pour que je l’aide, lui apprenne à vivre, fais moi un enfant pour que scintillent dans ses yeux des larmes de joie, pour que je puisse le serrer très fort dans mes bras, fais-moi un enfant pour que je puisse me souvenir de toi, tout le temps, car tu ne m’aimes pas, fais-moi un enfant, viens, je te fais don de mon corps, j’ai envie de le sentir grandir en moi, j’ai envie de devenir enfin comme les autres femmes, montrer mon ventre rond aux autres, j’ai envie de l’aimer plus que tout, de l’étreindre, de jouer avec ses petites mains, ses orteils, j’ai envie de lui pincer les joues et de lui mordiller le nez, j’ai envie de l’entendre dire ‘maman, qu’il me ressasse des ‘maman’ à tout bout de champ, j’ai envie d’avoir un enfant, fais-moi un enfant s’il te plait, je t’en prie, j’ai besoin de toi, viens. Umar TIMOL extrait de "Journal d'une vieille folle"

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Umar TIMOL : " Briser la nuit " (poème).

    Briser sans doute la nuit. Il faut y aller. Oublier et chercher. D’autres fondent, en puisant dans on ne sait quelle démesure, de vastes empires. Ils osent... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • Un poème de Patricia Laranco (Île Maurice / France).

    Ah, l'incomplétude de tout, le parcellaire inachevé qui freine, tout autour de nous chaque objet, chaque processus ! Cet état de manque larvé en demande de... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • Texte d'Umar TIMOL.

    La mer si ample dérouille toutes les plaies. Il faut défaire, me dis-tu, toutes ces écumes qui encensent la nuit, il faut partir, dérober les rudesses de la... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • Texte d'Umar TIMOL : VISAGE.

    Je suis à la recherche d’un visage. Un visage beau et simple. De ce visage émane quelque chose d’indéfini, qu’il est difficile d’expliquer, de cerner, c’est san... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • A écouter et à lire : Umar TIMOL interviewé sur ÎLE EN ÎLE.

    Edit Draft si ou mari mank lokipation et ki ou envie guet mwa chek ca, ene interview lor le site Île en Île :... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • VIDE, par Umar TIMOL.

    Un fort beau texte, qu'il faut lire et méditer...     Nous venons du vide et nous retournons au vide. Nous ne savons pas tout à fait ce que nous sommes, encore... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • Umar TIMOL : poèmes courts.

    au coin des lèvres d’une pleine lune un brin de sang     sourire si gracieux qu’il pèle l’écorce des nuits     se défaire à l’ombre d’une aile de papillon    ... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Ananda 2760 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines