Magazine Société

Mes débuts auprès de François de Grossouvre

Publié le 10 juin 2010 par Pierda
Extrait du chapitre que F. de G. m’avait demandé pour l’intégrer à ses Mémoires

Au début de l’année 1983, alors que je termine une mission au ministère des Affaires sociales, François de GROSSOUVRE me propose de venir le rejoindre à l’Elysée.

Le lundi 4 avril 83 à neuf heures, je débarque donc à l’Elysée et fais la connaissance de la petite équipe qui entoure François de GROSSOUVRE : l’assistant que je vais remplacer, les deux secrétaires, le garde du corps et le chauffeur. Mon prédécesseur partant à la fin de la semaine, je n’ai que quelques jours pour prendre connaissance de mes nouvelles fonctions.

Je suis d’abord impressionné par l’ampleur de la tâche qui m’attend : mon rôle consiste autant à gérer l’emploi du temps de François de GROSSOUVRE qu’à traiter les dossiers dont il a la charge. J’en découvre rapidement l’importance et la complexité.

L’emploi du temps de François de GROSSOUVRE est incroyablement chargé quand il est à Paris :

. les rendez-vous à son bureau se succèdent en moyenne toutes les demi-heures, parfois plus encore, et je vois défiler ministres, responsables politiques, hauts fonctionnaires, ambassadeurs, envoyés spéciaux de Chefs d’Etat étrangers, industriels, etc…

. les obligations officielles sont multiples, soit en compagnie du Président de la République, soit chargé de le représenter.

Par ailleurs, François de GROSSOUVRE part très fréquemment en mission à l’étranger : je suis alors chargé de la logistique de ses déplacements, en collaboration avec les autorités françaises compétentes et les ambassadeurs des pays visités. Une fois la destination prévue atteinte, je dois naturellement veiller à garder le contact avec lui et éventuellement lui permettre d’être informé de ce qui se passe à Paris, si l’actualité l’exige.

Le suivi des dossiers dont il s’occupe m’incombe également : pour l’essentiel, ils dépendent du domaine de la politique étrangère et de la Défense nationale.

François de GROSSOUVRE travaille sur plus de vingt pays dont la particularité réside :

. soit dans la situation de crise qu’ils traversent (pays du Moyen-Orient et tout spécialement le Liban, les deux Corée, etc…),

. soit dans les rapports difficiles que la France entretient avec leurs dirigeants (Maroc, Gabon, Pakistan, etc…).

Il est également concerné par tout ce qui touche à la Défense de la France, la lutte contre le terrorisme, la sécurité du Président, ce qui inclut des rapports constants avec les différents services chargés de la sûreté de l’Etat (DGSE, DST, RG).

Par ailleurs, François de GROSSOUVRE, en tant qu’ancien résistant, médecin, puis industriel, passionné d’équitation et de chasse, intervient dans des domaines divers.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierda 67 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine