Magazine Politique

colloque logistique

Publié le 14 juin 2010 par Egea

Vous le savez car vous lisez les alliés d'AGS, mais il fallait bien que je vous en parle aussi.

logistique_rdn.JPG

Or donc, puisque je participe au club "participation et progrès", un des rares lieux pluridisciplinaires où l'on peut parler et rencontrer à la fois des chercheurs, des opérationnels et des industriels, il se trouve que j'organise un collqoue sur "la logistique, fonction opérationnelle oubliée ?". Dans la mise en page, le point d'interrogation a disparu : le "lapsus clavier" est tout sauf anodin.

Il y a vraiment des questions à se poser sur la logistique, par raqpport aux combats modernes mais aussi par rapport aux processus de civilation que l'on observe partout (si vous voulez comprendre ce que veut dire civilation, lire mon dernier bouquin). La logistique, il faut la questionner : voir billet.

Bref, il est ugrent de réfléchir à ce sujet, qui nous changera heureusement des discussions sur la COIN ou le nucléaire aujourd'hui.

Le colloque aura lieu le 29 juin à l’École Militaire, amphithéâtre Lacoste. L’entrée est libre, mais nous vous demandons de vous inscrire à AGS : alliancegeostrategique@gmail.com

Mais pourquoi la logistique ? Pourquoi cet intitulé ?

La logistique, comme bien d’autres fonctions stratégiques, se trouve au croisement de deux tendances :

- tout d’abord, des questions permanentes, classiques :

  • trop ou trop peu ?
  • flux ou stocks ?
  • à l’avant ou à l’arrière ?
  • par armées ou conjointe ?
  • interne à la défense ou externalisée ?
  • publique ou privée ?

- mais ces questions, toujours valides, doivent désormais faire face des novations :

  • projection (extension stratégique), base de théâtre (dominante opérative) ou soutien de proximité (approche tactique) ?
  • front ou espace lacunaire ?
  • avec, contre ou au sein des populations ?
  • nationale, ou internationalisée ? si oui, dans le cadre de dispositifs institutionnalisés (ONU, UE, OTAN) ou avec des structures ad hoc (coopération avec la nation hôte, avec les ONG, …) ?
  • étatique, par agence ou par SMP ?

C’est en fait la question de l’adaptation de la logistique à la guerre irrégulière qui est ainsi posée. Dans cette perspective, il semble que tous nos débats stratégiques oublient, le plus souvent, que la logistique devient de plus en plus une fonction opérationnelle majeure.

Pour répondre à ces questions, nous réunirons des chercheurs, des officiers, des industriels.

1ère table ronde : Comprendre la logistique dans les conflits modernes

2ème table ronde : La logistique moderne : ce qu’on garde, et comment on l’organise

3ème table ronde : Logistique et industrie

4ème table ronde : Quel partage entre logistique militaire et civile ?

J'espère que vous viendrez nombreux.

O. Kempf


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Egea 3534 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines