Magazine Environnement

Quand tinte la clochette de l'aiguiseur de couteau

Publié le 10 décembre 2007 par Claire Et Greg
Parmi les achats que nous prévoyions de faire prochainement, nous envisagions de racheter un couteau de cuisine, les notres étant vieux, usés et malgré plusieurs tentatives d'affutage par nos soins plus très coupants. Nous nous disions que trouver un ou deux couteaux de bonne qualité serait un investissement utile et qui nous durerait longtemps.
Et voilà que le week-end dernier, alors que nous étions à la maison, nous entendons soudain tinter une petite clochette au dehors. Piqués par la curiosité, nous nous penchons à la fenêtre et nous voyons, arrivant au pied de notre immeuble, un monsieur poussant une vieille cariole  : c'était  un aiguiseur de couteau... enfin un rémouleur ! On n'imaginait même pas qu'il en existe encore !
Nous nous sommes donc précipités avec nos deux vieux couteaux de cuisine, pour avoir l'avis d'un professionnel. Il nous a dit que c'était des vieux couteaux, certes, mais de très bonne qualité. Il nous les a affutés sur le coin de sa meule (engin mécanique à pédales) et nous sommes repartis avec deux couteaux, remis à neufs, bien tranchants.
Une bonne petite leçon de simplicité, qui nous fait aussi dire que tous ces vieux métiers mériteraient d'être remis au goût du jour. Alors, si un jour vous entendez une petite clochette dans votre rue, mettez votre nez à la fenêtre, c'est peut-être la clochette de l'aiguiseur de couteaux...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Claire Et Greg 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte