Magazine Société

Brésil, samba tiède

Publié le 15 juin 2010 par Oural

Brésil, samba tiède
Pour le football champagne, on repassera. Le pastis, l’Orangina et les poussins étaient tièdes. Le Brésil qui vient de gagner contre la Corée du Nord son match d’ouverture de coupe du monde 2010 n’a pas brillé.

Mais avec un cador de légende comme la selecao, on est forcément exigent. On attend du Brésil qu’il nous fasse vibrer parce que c’est presque sa fonction, sa nature, son identité, sa finalité. Le beau jeu, c’est le Brésil et le Brésil c’est le beau football.

Avec ce qu’on a vu lors de ce match gagné assez poussivement malgré une domination logique, c’est soit que le Brésil se ménage en attendant la suite de la compétition soit qu’il est limité. Il y a tout de même quelques certitudes. Donnée comme très forte la défense est au rendez-vous. Juan-Lucio, c’est fort, très fort. Maicon semble être au top malgré une longue saison avec l’Inter et il a été décisif. Bastos a joué latéral, rien d’autre à dire.

Avec la défense, le Brésil va compter sur ses avants. Elano, Robinho , les deux qu’on a beaucoup vus et sans doute de Kaka lorsqu’il aura décidé de se réveiller.

Entre les deux, Gilberto Silva et Felipe Melo sont solides. Sauf si le Brésil continue à abuser d’un jeu latéral d’attente face à des défenses hermétiques et regroupées. En faisant circuler le ballon le long de la surface adverse, les brésiliens peuvent au moins se procurer des occasions de tir à mi-distance face au but ….Oui mais le hic, c’est que ni Silva, ni Melo n’y sont pour tirer.

Crédit photo : Sport.fr


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Oural 2436 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine