Magazine

Wavin’ Flag

Publié le 15 juin 2010 par Badiejf
Wavin’ Flag
C’est le titre de la chanson officielle (Coca-Cola du moins) du Mondial. Ici, cette chanson joue à la radio toutes les … minutes. Je n’exagère jamais, au pire je caricature. Pour le moment la chanson s’endure toujours, elle a même été le plus gros hit de la soirée que nous avons tenue samedi dernier à la maison. Les haïtiens, québécois, français, japonais, portugais et espagnols présents se lançaient sur la piste de danse improvisée (l’espace qui nous servait de dortoir dans les jours qui ont suivi bagay la !) à chaque fois qu’elle jouait. 3 fois en tout. Circule ici sur les ondes des postes de radio une version de la ‘toune’ où Mikaben accompagne K’naan. Mikaben est une grosse vedette en Haïti. Le flag flotte fort ici depuis quelques semaines. Celui du Brésil est celui qu’on voit le plus, mais on voit une bonne variété. Une femme du Ministère me disait aujourd’hui que son équipe est l’Angleterre : ‘L’Angleterre est l’équipe de personne ici, raison suffisante pour en faire mon équipe.’ Ici, où la dimension historico-nationaliste est aussi capitale, le drapeau ayisien flotte partout. Les couleurs du drapeau ont fait l’objet de débats politiques à quelques reprises dans l’histoire. Dès le début, le choix du bleu-blanc-rouge qui visait à rappeler la présence française, a fait l’objet de discussions animées. En fait, on compte presque dix drapeaux en 200 ans d’histoires, presque tous dans le tricolore. Duvalier avait toutefois éliminé le bleu pour ramener le noir, question de rappeler le populisme noiriste qui a marqué sa présidence

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Badiejf 170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog