Magazine

J'ai craqué...

Publié le 04 octobre 2007 par Guillaume Buffet

Après une semaine assez folle (clients, prospects, RV à l'UDF pour Renaissance Numérique* avec FX Hussherr, finalisation de nouveaux projets autour de l'influence, etc, etc...), vendredi soir, je n'ai pas pu résister plus longtemps. Alors qu'il me narguait depuis le mois de septembre dernier, alors que j'avais eu la chance de l'avoir entre les mains grâce à Cédric, voilà, j'ai craqué pour le Leica M8.

48h plus tard, je suis sur un nuage !
Toute la magie du Leica (que j'utilise depuis plusieurs années). Tous les avantages du numérique. Je ne comprenais pas pourquoi beaucoup de fans de Leica s'étaient émus de l'absence du levier de réarmement du film (normal, hein, ...). Maintenant, je comprends mieux : pour la première fois avec un numérique, on a l'impression que rien n'a changé par rapport à l'argentique. Ce boîtier est tellement abouti que l'on oublie que ce n'est pas le même.
Même les menus sont "Leica". Pas un gadget, pas une fonction inutile. Tout à portée de la main en un instant.

Voilà. Le film a été changé par un capteur. Pour des images tout aussi exceptionnelles. C'est incroyable
Voici quelques exemples rapides avant revue de détail plus aboutie.

Available light
LA légende du Leica. Capacité à faire des photos avec la lumière d'une bougie. Alors, j'ai essayé. A 1250 asa, les enfants jouent avec une bougie anti moustiques. A vous de juger...


Un piqué extraordinaire
Qu'il est yoli le piti noiseau. Une mésange, ca va vite. Ca bouge tout le temps. Crac, le petit oiseau est sorti. Pas de doute, c'est un "vrai" 10M Pixel.

Ci-contre un détail à taille réelle (pixels à 100%). Ci-dessous l'image complète dont le détail est tiré.



Isoler ses sujets
Malgré le coef. 1,3 du capteur, on peut continuer à profiter pleinement de ses optiques. Pas de doute là dessus ! Mon 75mm ouverture 2 permet d'isoler ses sujets. Alors que le numérique, à cause de la faible taille des capteurs, rend souvent des images nettes de zéro à l'infini, ici, au photographe de définir sa profondeur de champ.

Bref, après un week-end de M8, j'ai l'impression de redécouvrir la photo. Ce boîtier est une sorte de bagette magique. Ting ! Et voilà mon image rêvée. Ting ! Je peux tester ! Ting ! Ca va rendre ? Non, pas grave. Oui ?  J'explore.
Alors que l'argentique limite les capacités d'exploration, ici, plus de limites...


* Renaissance numérique a publié un livre blanc : "2010, l'internet pour tous". A l'occasion de cette publication, des membres de l'association ont été reçus / écoutés par le PS, l'UDF et l'UMP. Renaissance Numérique est une association apolitique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guillaume Buffet 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte