Magazine

« Un jour sans fin »

Publié le 12 juin 2010 par Questiondemaman

Avez-vous déjà vu ce film ? Un journaliste, Bill Murray, raté, un peu bof, lourd, macho, (tout ce qu’on aime nous les filles chez un homme), part avec une nouvelle collaboratrice, évidemment superbe, Andie Mc Dowell, pour couvrir un événement bidon, la fête de la marmotte au milieu de nulle part et chaque lendemain est la constante réédition de la veille.
N’avez-vous jamais eu ce sentiment…celui d’un éternel recommencement ? Jour après jour, semaine après semaine.

Tous les jours, réveil à 6h50, le réveil sonne… Je mets le « rappel »… 7h00, je remets encore le « rappel »… 7h15, je me lève. Que voulez-vous on est du matin ou on ne l’est pas !!!
Ça y est… je suis à la bourre ! J’ai exactement 60minutes pour me préparer et débarbouiller, faire déjeuner, habiller, coiffer, chausser trois charmantes têtes blondes qui préfèrent lézarder sur le canapé devant « Debout les zouzous », plutôt que de donner « un coup de main » à leur maman déjà hystérique qui leur tourne autour comme une hélice.
Les ordres pleuvent et les minutes défilent inlassablement … « putain de minutes »

  • « Mahé, prends un yaourt à boire au frigo »
  • « Tia, vas te brosser les dents »
  • « Ely, je vais pas te courir derrière pour t’habiller »
  • « Où sont vos chaussures ? Si vous les aviez misent là, elles y seraient encore » 5 minutes avant le top…
  • « Mais bon sang où est ton blouson Mahé ? Tu l’as laissé à l’école ! Bon, prends celui-là, il est trop petit mais c’est pas grave… » 1 minute avant le top…
  • « Tia, tu vas où là maintenant tout de suite ? Oui ma fille, à l’école ! C’est pas mieux avec le cartable… 0 minute avant le top …
  • « Mahé, mais laisses passer ta petite sœur, qu’elle prenne la place du milieu »

Clic, clic, clic.

Ouf, étape voiture franchie. Tension 18.6, le top. Côté positif, au moins il n’a pas gelé !!

Direction, les voisins. Je prends leur fils chaque matin… Pourquoi faire simple ?
Cible, école.

Tic-Tac, Tic-Tac, Tic-Tac

Evidemment le retard du réveil me traque inlassablement et je le retrouve là…. sur le parking de l’école. Car, eux…tous ces parents si parfaits qui se lèvent quand le réveil sonne, Eux. Ils prennent- je vous le donne en mille, toutes les places de parking vacantes. En même temps, on ne comprend pas pourquoi ils l’ont fait si petit ce parking… non mais franchement !!!
C’est pas grave… je me gare mal, comme chaque matin, sortant mon sourire « ultra brite », ou presque, brossage de dents ultra rapide oblige !, au policier municipal à l’air accusateur qui fait traverser chaque matin devant l’école.
Il est 8h45, et de un, et de deux et de trois et quatre. Ça c’est fait !

Et vivement demain que ça recommence !!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Questiondemaman 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte