Magazine Beauté

L'avenir appartient...

Publié le 11 décembre 2007 par Véronique Bessard

Je ne suis pas du matin ! Il me faut quelques heures pour vraiment émerger de la douce torpeur de la nuit. J’ai du (péniblement) m’adapter puisque la société fonctionne sur le modèle des 9h-17h voire même des 8h-18h suivant le pays ou l’on vit. Mon cerveau ne démarre réellement qu’en fin de matinée (à grand coup de café) et mon énergie atteint un pic en soirée ou je suis complètement éveillée. (cliquez sur le lien ci-dessous pour lire la suite)

Mon entourage assimile cela à de la paresse ou à un manque de discipline. Mais j’ai découvert que mon biorythme n’était pas une préférence ou un défaut mais tout simplement inscrit dans mes gènes ! Ignorés par la société les « oiseaux de nuit » ne peuvent jamais réellement s’adapter et donner le meilleur d’eux–mêmes, sauf s’ils travaillent de manière indépendante et même dans ce cas on dépend fortement des heures ouvrables.

Ah ! Toutes ces années où j’ai du supporter le rythme dominant, toutes les fois, ou enfant, je me suis fait brimer ou punir parce que j’étais ailleurs. Aujourd’hui je ne suis plus seule, les membres de la B-society, une association Danoise, veulent promouvoir un mode de vie où les rythmes de chacun seraient respectés, l’initiative de ce groupe est même soutenue par des scientifiques, des politiques et des employeurs Danois. L'association projette de s’étendre à d’autres pays.
En attendant vous comprendrez pourquoi j’ai du mal à publier mes  billets avant 9h comme nous vous l’avions (crânement) annoncé au mois de septembre, cela m’est tout simplement génétiquement impossible.

Et vous, vous êtes plutôt hibou ou rossignol du matin ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Véronique Bessard 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines