Magazine Société

Le jour où les harkis ont été à l'honneur...

Publié le 21 juin 2010 par Harki45

Le jour où les harkis ont été à l'honneur...

harkis-emploi.jpg
De nombreuses années après la guerre d'Algérie, la France avait décidé le 25 septembre 2001 de dédié, une journée à ceux qui se sont battus aux côtés des soldats français.

Quarante ans. C'est le nombre d'années que les anciens membres des forces supplétives auront dû attendre pour qu'enfin on leur accorde la reconnaissance qu'ils méritaient.

Quarante ans, pour recevoir un hommage à l'occasion de la journée qui leur était dédiée. Ces hommes qui se sont battus aux côtés de l'armée française, de 1954 à 1962, pendant l'opération de maintien de l'ordre qui, longtemps après, a pris le nom de guerre d'Algérie, ont dû attendre 40 longues années avant d'obtenir des remerciements.

L'hommage aux harkis mobilisait énormément de monde, mais au fils de l'eau, il s'avère que le nombre s'est fortement réduit à croire que cet hommage allait logiquement faire connaître officiellement l’histoire des harkis trop longtemps occultée et falsifiée. Faire reconnaître les conditions de l’arrivée en métropole des Harkis et leurs familles. Obtenir de l'État français la reconnaissance officielle de la responsabilité du gouvernement de 1962.

Comme nombre fils ou fille de harkis, je me rappelle lorsqu'on mon père avait combattu aux côtés des soldats français. J'avais environ 9 ans quand ma famille et moi avons été rapatriés vers la France et je m'en souviendrai toute ma vie, c'est un souvenir extrêmement pénible. Nous avons vécu un drame. Pendant 20 ans, nous avons vécu dans un camp, mis à l'écart : nous étions des exclus. Beaucoup d'autres personnes étaient dans notre cas ou pire encore.

Le problème, c'est que les parents n'ont pas pu éduquer leurs enfants durant toute cette période. Les générations suivantes ont payé et payent encore toute cette souffrance.

Aujourd'hui, c'est bien d'avoir rendu hommage aux harkis même si ça été tard. Il faut remercier tous ceux et celles qui se sont battus pour cet hommage. Cette journée a été l'aboutissement d'un long combat mené par les enfants de harkis.

Cela a été une première et j'espère que cela se renouvellera pour la reconnaissance. Malheureusement, cela me fait de la peine de devoir me battre contre la France pour obtenir gain de cause car c'est mon pays, mais après tout, la France n'est-elle pas le pays des droits de l'homme ?

Je me rappelle du discours de Jacques Chirac, qui avait prononcé aux Invalides, « la France veut rendre un hommage solennel à ceux de ses enfants qui ont été si cruellement meurtris ». Je pense que M. Chirac a voulu accorder l'estime et la reconnaissance auxquelles ils ont droit et il a ajouter « La France rend hommage à ceux qui ont tout donné pour elle...que justice soit enfin rendue à leur honneur de soldat. Honneur aux harkis ».

Mais l'honneur n'a-t-il pas un prix ? Un honneur qui a été bien tardif pour toutes ces familles recluses dans des camps pendant de nombreuses années et ignorées des français, pendant que les harkis qui n'avaient pu être rapatriés en France par l'armée mouraient par milliers en Algérie.

Aujourd'hui, je constate que la légion d'honneur est donnée à n'importe qui, nos anciens la méritaient beaucoup plus. Cette récompense était faite pour les anciens combattants, mais on les a oubliés.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Harki45 1604 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte