Magazine Cyclisme

Lance Armstrong se dévoile

Publié le 21 juin 2010 par Jeanpaulbrouchon

A quelques jours du départ du Tour de France, Lance Armstrong ne joue plus les utilités du peloton. Il ne faut plus chercher désormais dans les profondeurs des classements quelle place il occupe. Après un début de saison difficile le voici qui vient de terminer à la troisième place du Tour du Luxembourg et à la deuxième du Tour de Suisse.

Pourtant, en début de saison, l’optimisme à son sujet n’était pas de mise. Totalement inefficace au Tour Down Under, peu en vue lors du Critérium International, sauf une très brève apparition vers la mi-montée du Col d’Ospedale en compagnie des meilleurs, puis une apparition au Tour des Flandres ou il terminait à la 27ème place ce qui dénotait un net regain de forme. Ensuite, c’est moins glorieux. Abandon à l’issue de la première étape au Circuit de la Sarthe en raison d’une méchante gastro-entérite, « la pire de ma vie dit-il », puis ce fut le Tour du Gila, au Nouveau Mexique sans grand résultat. Et enfin avant sa venue en Europe, le Tour de Californie ou il fut victime d’une chute qui l’handicapa pour la suite de l’épreuve. Le voici maintenant en Europe ayant établi son camp de base dans la région niçoise où il possède une propriété.

Le tour du Luxembourg était une bonne entrée en matière avec ses étapes au relief tourmenté. Il a enchaîné avec le Tour de Suisse. C’est une bien belle épreuve avec ses cols à gravir et un long contre la montre. Le mauvais temps (pluie froide pratiquement tous les jours) a ajouté encore une difficulté à celles prévues par l’organisateur. Armstrong n’y a été battu que d’une poignée de secondes par Franz Schleck qui réalise le meilleur chrono de sa carrière. Autant dire que l’américain monte en puissance régulièrement à l’approche du Tour.

Cette semaine, il va se consacrer à la reconnaissance des cols alpins et pyrénéens et ensuite ce sera le départ pour Rotterdam.

Assurément, Armstrong met tous les atouts de son côté, mais on ne peut s’empêcher de penser que ce nouveau défi à lui-même est pathétique. Le 18 septembre prochain, en effet, il fêtera son 39ème anniversaire et quoiqu’il fasse le poids des ans devient peut-être un adversaire plus rude que les plus illustres des coureurs qui seront présents à ses côtés sur la ligne de départ hollandaise du Tour.

Jean-Paul


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jeanpaulbrouchon 535 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines