Magazine Décoration

Peinture lumineuse mais peut-être dangereuse

Par Jean-Yves Gauchet

Cette peinture, vous allez la voir bientôt un peu partout, sur du mobilier urbain, des véhicules, des accessoires ou des vètements ...
Sans l'apport d'aucune énergie, elle dégage une luminescence verte caractéristique des corps phosphorés . En effet, elle contient dans des microparticules appelées litrosphères, un mélange très secret ... que des petits curieux ont bien vite dévoilé : un gaz radioactif, le tritium ( un isotope de l'hydrogène qui libère un rayonnement béta d'électrons de faible énergie), et des composés phosphoreux qui, sous l'action des rayons béta, emettent à leur tour des photons : c'est la phosphorescence ...
Cette phosphorescence dure 12 ans, et elle est susceptible de provoquer des économies de millions de KW/h . Reste à évaluer les effets de cette microraioactivité, en particulier sur les vètements. Certains se souviennent encore des certaines crèmes de beauté au radium, qui dans les années 1910, si je me souviens bien, ont ridé
plus d'une coquette ....

Source


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jean-Yves Gauchet 229 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte