Magazine

marre !

Publié le 12 décembre 2007 par Didier T.

A tous ceux qui pensent qu'un blog est une sorte de journal intime qui permet de déballer les états d'âmes de ceux qui savent se servir peu ou prou d'une souris (et qui ont décidé de cotiser à 29,99 euros à la belle et mirifique icône qu'on appelle F.A.I (Fouineuse Analphabète de l'Internet), qu'il ne s'agit de rien d'autre que d'un déballage d'humeurs gluantes et nauséabondes dans lesquelles ont trouve quelquefois une image qui va faire chaud du côté du bas-ventre, à ceux qui pensent que la blogosphère est un espace biologique "safe" qui ne sert qu'à lire les borborygmes salaces de quelque dégénéré du bulbe en mal de vie sociale, à ceux qui pensent qu'en participant activement à un béhéllogé d'opinion, ceusses-là vont changer le monde et déclencher une guerre civile à l'initiative des banlieues malheureuses, à ce qui se masturbent un jour sur deux sur des fesses calculées, des priapismes vidégéniques pour ateindre un nirvana rangé dans un Kleenex, à ceux qui dévoilent leurs recettes leurs plus intimes pour réussir une tarte aux pommes, à celles qui aguichent et rigolent, à ceux qui croient qu'ils gagneront en argent et en célébrité, à ceux qui (ki) n'ont rien à dire, mais qui le disent, les cons (je parle un peu de moi là), à tous ces amoureux transis qui aimeraient aimer celle qui ne les aime pas mais dont ils pensent que l'amour les meut pour construire une vie réelle, à ceux qui ne savent même pas ce que c'est qu'un blog, à ceux qui cherchent la signification de "windows+e", à tous ces geek qui n'existent pas et qui changent le monde, à ceux qui rêvent de se connecter sur leur b.l.o.g. dans le TGV, à ces idiots qui n'ont même pas internet (heureux les simples d'esprit car le royaume des cieux leur est ouvert), à tous ces cons qui gagnent du fric et rêvent d'en avoir encore plus, à tous ceux qui veulent juste tenter de trouver une réponse,
Je dis bastà !
Moi, ce que je voudrais, c'est rentrer du boulot peinard, que ma maison soit chaude d'une présence humaine et d'un radiateur allumé avant que j'arrive et que je sois obligé de l'allumer moi-même, je voudrais embrasser une peau tendre et voir simplement qu'un nouvel article est paru (un post, comme on dit). Et là, je serais heureux de lire quelques lignes, simplezoucompliquées, mais qui me permettraient de rigoler 5 minutes, de voir que le monde a une vie, une vie propre (même si tout semble sale), que chacun va pas si mal et que la roue tourne.
Mon père vient de survivre 10 ans grâce à une greffe d'un rein. Et franchement, il n'en a rien à foutre de tout ça. Il est juste content de vivre, d'être là, et de respirer l'air vicié d'un monde en perdition.
Sinon ? Ben je fais chauffer des crevettes Thaï.
Publié par les diablotins

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier T. 32 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog