Magazine Santé

Pharmacie LOW COST

Publié le 12 décembre 2007 par Le Petit Docteur

Il s'appelle Charles Beigbeder.
Il est le patron de Poweo et préside la Commission Innovation du Medef.
Houla, rien que le nom fait peur.
Il vient de rendre au secrétaire d'état à la consommation, Luc Chatel, son rapport sur le low cost en France (lien vers le rapport)
En disant Low cost, on voit tout de suite soit les avions à bas prix dans les petits aéroports à plus de 100 bornes des villes, soit les discounters alimentaires ou certains sites de vente internet.
L'objet du rapport Beigbeder était justement de trouver d'autres modèles "low cost" là où on n'avait en France, pas encore imaginer l'appliquer.
Une des pistes proposées concerne le domaine de la santé : les Pharmacies

Première idée : libéraliser la vente des OTC (médicaments sans ordonnance) dans les hypermarchés
avec malgré tout la garantie de la présence d'un pharmacien sur place.
Quel intérêt alors ?
Comment financer le surcoût de cette main d'oeuvre qualifiée avec des médicaments à prix cassés ?
Mystère.
En sachant en parallèle que les labos, eux, poussent à la roue afin d'élargir au maximum le nombre de médicaments disponibles sans ordonnance ... en automédication.(*)
L'autre proposition donne toute son envergure au projet de libéralisation :
Deuxième idée : mettre fin à l'indivisibilité de la propriété et de la gérance des pharmacies et ouvrir ainsi les capitaux des pharmacies aux non pharmaciens.
En réalité, on favorisera le développement de chaines ou maxi franchises de pharmacies qui tomberont aux mains tout naturellement de la grande distribution (exemple des Pharmacies Wal-mart aux USA)
On quittera un petit monopole du pharmacien du coin pour celui des géants de la distribution.
Après l'abandon de l'épicerie de quartier à la grande consommation dans les années 60-70.
Voilà une nouvelle trouvaille pour élargir le panel marchand des géants de la distribution au motif du pouvoir d'achat.
Et l'étape d'après....?
Eh Bien. Mettre en concurrence toujours au motif du sacro-saint pouvoir d'achat les cabinets médicaux et les faire s'intégrer aux chaines des pharmaciens où on sera "abonné" et où on n'aura rien à débourser (si on paie l'abonnement mais comme on aura en échange des bons d'achat pour la bouffe, les médicaments et l'écran plat....)

Vive la médecine LOW COST !

La commission Innovation du Medef : rien que le nom fait peur....

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par mannick
posté le 07 mai à 10:34
Signaler un abus

pourrai-t-on avoir la liste des pharmacies low cost svp

A propos de l’auteur


Le Petit Docteur 387 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine