Magazine

Mon curé est spirituel

Publié le 13 décembre 2007 par Ellie Page

Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté ! A l'approche de la trêve de Noël, le curé de Clochemerle Salernes (dans le Var)  nous donne l'exemple de la détente et de la bonne humeur.

Lui, à qui on a fait le - sale - coup de coller quatre poubelles sur son joli parvis tout prop' !

Lui, l'homme en ex-soutane, il se marre doucement et rétorque, très zen :

« Malveillance, défi, mépris, provocation, muflerie : non vous n'y êtes pas. Peut-être plus simple : oubli ; oui je veux dire que l'on ne se souvenait plus qu'il y avait une église à cet endroit. Non non rassurez-vous, on sait bien où est l'église, on y est attaché même. À force de tourner autour de la question j'ai fini par découvrir la solution : il fallait des poubelles à cet endroit pour que les gens s'approchent de l'église. Eh oui : jamais on aura été aussi près de l'église qu'en venant apporter ses poubelles. Voilà le vrai motif : attirer les gens auprès de la maison de Dieu. Des poubelles à la messe, il n'y a plus qu'un pas ».

Renvoyées à leur mare les grenouilles de bénitier, encore toutes échevelées de rage, le chignon sur la nuque en bataille, les épingles électrisées façon antenne à râteau typiquement XXème siècle. 

Je me demande quand même s'il ne rit pas un peu jaune, notre curé. Même s'il n'en fait pas des tonnes, voilà qui lui donne un p'tit côté Diogène. 

Crédit-photo, info 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ellie Page 311 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog