Magazine Environnement

Etude allemande sur le risque accru de cancer infantile près de centrales nucléaires

Publié le 13 décembre 2007 par Aurélia Denoual

L’Office fédéral (allemand) de protection contre les radiations a publié, à partir de données statistiques portant sur la période 1980-2003 dans les régions proches de 21 réacteurs ou anciens réacteurs dans le pays, à partir desquelles le risque de cancer augmente de 60 % lorsque l’enfant habite à moins de 5 Km d’une centrale et même de 117 % si l’on prend uniquement en compte les leucémies.


Le ministre de l’Environnement a chargé la Commission pour la protection contre les radiations d’une étude détaillée de ces résultats et de l’existence d’un éventuel rapport de cause à effet entre les cancers et la proximité des centrales, sans doute rester au-dessus de tous soupçons de partialité dans un pays où le nucléaire n’a pas la côte auprès des pouvoirs publics.


Il a tenu à préciser que dans l’état actuel des connaissances scientifiques, la hausse observée des cas de maladies ne peut s’expliquer par l’exposition aux radiations d’un réacteur nucléaire, car pour expliquer ce risque accru de cancer il faudrait que la population soit exposée à des radiations au moins 1000 fois plus élevées que celles qui sont issues des centrales nucléaires allemandes, peut être pour laisser une porte ouverte au retour du nucléaire dans le cadre de la lutte contre le réchauffement.

Crédit- image: www.flickr.com, centrale nucleaire de strelitzia.  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog