Magazine Emarketing

Dossier Twenga (4/4) : Emarketing (SEO et Netlinking)

Publié le 29 juin 2010 par Christophe Da Silva

Twenga indexe la majorité des offres en ligne gratuitement, le comparateur a dû donc chercher des sources de revenus ailleurs. Ces recettes proviennent donc de deux sources : le forfait payé par les marchands affilieurs, et la publicité en ligne. Pour accroître la notoriété de son site sur la toile, Twenga utilise deux techniques principales : le référencement naturel et le netlinking.

Le référencement naturel

Le référencement naturel-SEO (l'acronyme de "Search Engine Optimizer" ou "Search Engine Optimization") est une optimisation pour les moteurs de recherche (comme Google ou Bing), qui vise à apporter un maximum d’informations concernant un site (source : www.wikipedia.org/Optimisation_pour_les_moteurs_de_recherche).

La meilleure compréhension du contenu éditorial d’une page web permet d’avoir un positionnement plus favorable dans les résultats de recherche et augmente ainsi le nombre de visiteurs. Les principaux critères de positionnement pris en compte par les moteurs de recherche sont présentés sur le graphique suivant :

Principaux critères de positionnement pris en compte par les moteurs de recherche

Selon cette étude, les moteurs de recherche prennent surtout en compte le niveau de confiance du nom de domaine, c’est-à-dire le manque d’incident de référencement abusif ("spamdexing") et son ancienneté sur le Web. Ensuite vient la popularité du site en matière de liens, c'est-à-dire le nombre des liens externes qui enrichissent son contenu. En effet, plus un lien contiendra de mots clés recherchés, plus il sera affiché dans les premiers résultats.

L’usage des mots clés récupérés par le moteur de recherche dans le code source d’un site se place comme 4e critère le plus important pour le positionnement d’un site. Le bon classement dans les résultats de recherche (dans les dix premiers) permet de vendre davantage de liens commerciaux ainsi que d’espace publicitaire. Dans un deuxième temps, pour les recherches de produits tels que l’iPhone, un bon classement du site assure un trafic qualifié, c'est-à-dire un flux d’internautes ayant une probabilité élevée d’effectuer un achat. Selon les estimations, 2/3 des internautes s’arrêtent sur les résultats des deux premières pages. Pour les sites marchands, il est donc primordial d’être positionné le plus haut possible dans les résultats.

Une autre technique visant à augmenter le nombre de ses visiteurs sans devoir y consacrer un important budget, s’apparente au référencement d’un site dans les annuaires Web, tels que Yahoo! Directory. Cela s’effectue de façon manuelle, c'est-à-dire par l’inscription du site dans un annuaire. Reste ensuite une question de validation du site par l’annuaire, ce qui dépend de la qualité de son contenu.

Le référencement payant et le Netlinking

Ce type de référencement comprend l’achat de mots clés par l’intermédiaire du programme Google AdWords. Ce logiciel est compatible avec le moteur de recherche Google, qui aujourd’hui contrôle 90% du trafic sur la toile (source : Rosencher A., (septembre 2009), Ce que nous prépare Google, Capital, No 216, p.46). Lorsqu’un internaute tape un mot, une annonce préparée auparavant par l’annonceur va apparaître dans les premiers résultats en tant que lien commercial en haut et/ou à droite de la page. Le référencement payant garantit donc une apparition dans les résultats recherchés, mais demande une gestion du budget publicitaire et reste une technique à caractère complémentaire. En effet, les statistiques démontent que la visibilité des liens sponsorisés est de 50 à 70% moins importante que celle des résultats naturels (source : Wikipedia.org/Optimisation_pour_les_moteurs_de_recherche).

Pour le moment, Twenga n’utilise pas le référencement payant et s’appuie exclusivement sur le référencement naturel ainsi que le netlinking.

Une autre technique du e-marketing, le netlinking, consiste à créer sur des sites thématiques à fort trafic (comme les forums de voyages, etc.) un impact publicitaire en plaçant un lien vers un site-annonceur. Cela a un double avantage : non seulement il apporte un trafic ciblé sur le site, mais constitue également l’un des critères de positionnement pris en compte par les moteurs de recherche, en récompensant les sites qui font parler d’eux (source : Ratier E., (10/11/2006), Netlinking : une union qui peut vous faire gagner gros, Journal du Net).

A la base, le netlinking était un échange de liens entre deux sites, tandis qu’aujourd’hui son rôle devient de plus en plus important. Comme le résume Maxime Kaeppelin, directeur de l’agence Adgensite, "le netlinking devient un véritable outil de campagne. Le but étant de donner des informations pertinentes pour créer de nouveaux liens, au travers de forums, de blogs ou encore de sites d'actualité" (source : Ratier E., (10/11/2006), Netlinking : une union qui peut vous faire gagner gros, Journal du Net). Bien évidemment, les sites partenaires doivent être choisis avec beaucoup de prudence. Les meilleurs seront ceux déjà bien positionnés lors des requêtes effectuées sur les moteurs de recherche, qui apporteront une réelle valeur ajoutée au classement de notre site.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophe Da Silva 999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte